BFMTV

Tempête Eleanor: la vigilance orange étendue à 51 départements

Cinquante et un départements, dont la région parisienne, ont été placés en vigilance orange à cause d'une nouvelle dépression nommée Eleanor. Les vents ont pris de l'ampleur dans la nuit de mardi à mercredi.

Après la tempête Carmen, la dépression Eleanor est arrivée sur la France ce mardi dans la nuit, comme annoncé par Météo France. En tout, 51 départements ont été placés en vigilance orange. La vigilance a été étendue aux Alpes-Maritimes, à l'Allier et au Puy-de-Dôme ce mercredi matin. Le début du phénomène météorologique était annoncé pour la nuit de mardi à mercredi, pour une fin annoncée à 17h.

L'organisme de vigilance météo prévient de l'arrivée d'une "tempête hivernale d'intensité comparable à la précédente tempête Carmen pour le vent, mais donnant des phénomènes de vagues-submersion particulièrement intenses", notamment dans le Finistère. La vigilance vent violents a été étendue vers le nord de la Bretagne, le Nord-Est, les Alpes-du-Nord et la Corse.

Les départements concernés par cette vigilance pour vents violents sont l'Aisne (02), les Alpes-Maritimes (06), le Calvados (14), l'Eure (27), l'Eure-et-Loir (28), le Finistère (29), le Loiret (45), la Manche (50), le Nord (59), l'Oise (60), l'Orne (61), le Pas-de-Calais (62), Paris et sa petite couronne (75-92-93-94), la Seine-Maritime (76), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78),la Somme (80), l'Essonne (91), le Val-d'Oise (95), les Ardennes (08), l'Aube (10), la Corse-du-Sud (2A), la Haute-Corse (2B), la Côte-d'Or (21), les Côtes-d'Armor (22), le Doubs (25), l'Ille-et-Vilaine (35), l'Isère (38), le Jura (39), la Marne (51), la Haute-Marne (52), la Meurthe-et-Moselle (54), la Meuse (55), la Moselle (57), la Nièvre (58), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68), la Haute-Saône (70), la Saône-et-Loire (71), la Savoie (73), la Haute-Savoie (74), les Vosges (88), l'Yonne (89) et le Territoire-de-Belfort (90). Parmi eux, le Pas-de-Calais, la Somme, la Seine-Maritime, la Manche, l'Ille-et-Vilaine, les Côtes d'Armor et le Finistère sont aussi surveillés pour vagues-submersion. Les Charentes-Maritimes et la Gironde sont en alerte orange pour inondations. 

Vigilance
Vigilance © Capture Météo France

Sur le quart nord-est de l'Hexagone, Météo France prévoit "de violentes rafales de vent depuis les côtes de la Manche, en seconde partie de nuit de mardi à mercredi, puis de la Normandie jusqu'au nord-est du pays mercredi matin". A partir de 2h du matin, des rafales mesurées à 100-110 km/h souffleront sur le Val-d'Oise, les Yvelines, Paris et sa petite couronne. Le phénomène balayera Essonne et Seine-et-Marne entre 3 et 4h du matin. 

Sur les côtes, des vents de 120 à 130km/h sont attendus, et entre 100 et 110km/h à l'intérieur des terres. "Très ponctuellement, sous des grains orageux, ces valeurs peuvent être dépassées", prévient le bulletin. Les départements concernés dans le sud subiront des rafales de 80 à 90 km/h. 

Mercredi matin, les vents atteindront les Alpes, avec des rafales de 180 km/h à plus haute altitude. On attend des vents de 180 à 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro sur l'île de Beauté. Les vents baisseront en intensité au-dessus de la Corse dans la nuit de mercredi à jeudi. 

L.A. et R.V. avec Virginie Hilssone