BFMTV

Six départements en vigilance orange, 27.500 foyers sans électricité dans le Sud-Ouest

Attention, la couche de neige qui s'accumule sur la chaussée peut dissimuler des plaques de verglas.

Attention, la couche de neige qui s'accumule sur la chaussée peut dissimuler des plaques de verglas. - Jeff Pachoud - AFP

Quelque 27.500 foyers étaient vendredi matin privés d'électricité après une nuit marquée par de fortes rafales de vent dans le Sud-Ouest. Encore six départements sont concernés par la vigilance orange: la Savoie et la Haute-Savoie pour les avalanches; les Pyrénées-Atlantiques, l'Ariège, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées pour les fortes pluies.

Six départements sont encore en vigilance orange jusqu'à samedi soir, a annoncé Météo-France vendredi matin: la Savoie et la Haute-Savoie pour les avalanches; les Pyrénées-Atlantiques, l'Ariège, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées pour les fortes pluies. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une perturbation pluvieuse très active a atteint les Pyrénées en donnant des pluies soutenues sur le piémont et ses abords et de la neige en altitude. Ces précipitations abondantes vont persister, et donner des cumuls très importants, souligne Météo-France. Jusqu'à samedi midi, les prévisionnistes annoncent des cumuls de pluie de l'ordre de 40 à 70 mm en plaine, 70 à 100 mm à basse altitude en dessous de 1000 m, et 90 à 120 mm au-dessus, voire ponctuellement 150 mm.

27.500 foyers privés d'électricité dans le Sud-Ouest

Plus de 27.000 foyers étaient vendredi matin privés d'électricité dans le Sud-Ouest, en raison des fortes rafales de vent dans la nuit, a indiqué Electricité réseau distribution France (ERDF).

L'électricité est coupée dans 27.500 foyers du Sud-Ouest: 12.000 en Aquitaine et 15.500 en Midi-Pyrénées, a indiqué à l'AFP Frédéric Boutaud, directeur des relations externes de ERDF dans le Sud-Ouest. Les Pyrénées-Atlantiques étaient les plus touchées, avec 8.000 foyers sans courant, suivies des Hautes-Pyrénées (5.000) et de la Haute-Garonne (5.000), a-t-il précisé. Le vent a soufflé en rafales de plus de 100 km/h dans la nuit de jeudi à vendredi sur le Sud-Ouest, selon Météo France.

Les pompiers effectuent des centaines d'interventions

En Aquitaine, les secours ont effectué une centaine d'interventions dans les Landes et 180 dans les Pyrénées-Atlantiques, essentiellement pour dégager les voies de circulation entravées par la chute d'arbres ou assécher des caves inondées. Les chutes d'arbres ont entraîné quatre accidents de la circulation qui ont fait quatre blessés légers dans les Landes. Dans les Pyrénées-Atlantiques, un charpentier de 41 ans s'est grièvement blessé à Mont, après une chute de six mètres alors qu'il replaçait des tuiles sur un toit. En Haute-Garonne, une maison s'est effondrée à Labastidette, vraisemblablement en raison de la pluie et du vent, selon les pompiers. Ses deux occupants avaient réussi à s'enfuir auparavant.

-
- © Météo France

Chutes de neige importantes en montagne

La perturbation pluvieuse très active a atteint les Pyrénées en donnant des pluies soutenues sur le piémont et ses abords et de la neige en altitude. Ces précipitations abondantes vont persister, et donner des cumuls très importants, souligne Météo France. Jusqu'à samedi midi, les prévisionnistes annoncent des cumuls de pluie de l'ordre de 40 à 70 mm en plaine, 70 à 100 mm à basse altitude en dessous de 1000 mètres, et 90 à 120 mm au-dessus, voire ponctuellement 150 mm.

En montagne, les chutes de neige deviennent très importantes, avec une couche de neige de 50 à 80 cm d'ici à vendredi soir vers 1.500 mètres d'altitude, et localement 1 mètre d'épaisseur au-dessus de 1.500 mètres. La limite pluie-neige est en train de descendre à 500 mètres dans les Alpes, et même localement à 300 mètres dans certaines vallées intérieures et en Franche-Comté avec des giboulées parfois fortes et accompagnées de violentes rafales de vent.

Vendredi en journée, après une accalmie relative, les chutes de neige reprendront en cours de journée. Sur l'épisode, 5 à 20 cm de neige supplémentaires sont attendus et jusque 50 cm en altitude. Prudence, un risque fort d'avalanches est annoncé sur les départements savoyards.

Interdiction de circuler pour les poids-lourds levée

Les poids lourds dont la circulation était interdite depuis minuit sur plusieurs axes routiers des départements de l'Ain, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie, en raison des chutes de neiges attendues, peuvent à nouveau circuler depuis 7 heures vendredi matin, a indiqué Bison Futé dans un communiqué.

"L'épisode neigeux de la nuit est en grande partie terminé", a indiqué le Centre régional d'information et de coordination routières (CRICR) Rhône-Alpes qui estime que les conditions de circulation sont "redevenues normales".

Les axes concernés étaient l'A48 entre la jonction A43/A48 et Grenoble, l'A43 entre Aiton (Savoie) et le tunnel du Fréjus, l'A40 à partir de Pont d'Ain en direction des Alpes, l'A410, et l'A41 entre Genève et Chambéry et sur la RN205.

L'Ain, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie restent placés en vigilance orange "neige-verglas au moins jusqu'à samedi soir.

S.A. et D. N. avec AFP