BFMTV

La nuit la plus chaude: des records jamais atteints depuis 1872

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le mercure s'est affolé au point que des records de chaleur jamais atteints ont été recensés pour un mois de juin, notamment au nord, dans le sud-ouest ainsi qu'en Ile-de-France.

La nuit de mercredi à jeudi a battu des records de chaleur pour un mois de juin. Jamais les températures n'avaient été aussi élevées depuis le début des relevés météorologiques en 1872 dans certaines régions du pays. À 4 heures du matin, le mercure est grimpé jusqu'à 29 degrés à Paris ou encore 23 à Lille.

C'est notamment en Ile-de-France que les températures sont restées les plus élevées. Dans la capitale, le plus faible relevé était de 23,7 degrés à Paris Montsouris cette nuit. Ce record pour un mois de juin n'atteint toutefois pas celui d'août 2003 où la température était de 25,5 degrés à ce même endroit. À Roissy (95), on a atteint les 22,3 degrés contre 21,5 au Bourget (95). Melun (77) et Villacoublay (78) battent également leur record mensuel avec 19,9 et 22 degrés dans la nuit de mercredi à jeudi. 

Le sud n'était pas en reste puisque des records ont également été atteints dans le sud-ouest. faisait également 23 degrés à Toulouse et 24 à Biscarosse à 4 heures du matin. 

Encore de fortes chaleurs ce jeudi

Les fortes chaleurs seront encore présentes sur une large partie du pays ce jeudi, essentiellement dans les terres. 67 départements sont en effet en vigilance orange canicule.

La température maximale sera de 38 degrés à Lyon et Toulouse. Au petit matin, c’est à Paris qu’il fait le plus chaud avec 24 degrés et le mercure montera jusqu’à 37 degrés. Les zones épargnées sont la Bretagne, la Manche, le Calvados, les Ardennes, la Meuse, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle les Vosges ainsi que les départements du sud-est.

P.L