BFMTV

Grand froid : 41 départements en vigilance orange

-

- - -

41 départements de la moitié Est du pays sont placés en vigilance orange pour l'épisode de "grand froid et neige" qui traverse la France depuis le début de la semaine. Les températures pourraient atteindre de -8 à -14 degrés.

41 départements sont placés ce jeudi après-midi en vigilance orange par Météo France pour « grand froid », et « neige et verglas », sur la moitié Est de la France. Des Ardennes jusqu'à la vallée du Rhône, 35 départements sont placés en alerte orange pour « grand froid », et quatre départements des Pyrénées et les deux de Corse restent en alerte « neige et verglas ».

Dans tous ces départements, l'état de vigilance orange sera maintenu au moins jusqu'à samedi à 5h du matin. Les températures vont continuer à chuter jusqu'à la fin de la semaine, et pourraient tomber sous les -8, voire -14 degrés.

La Bretagne et la Côte d'Azur menacées de coupures d'électricité

En raison de la fragilité de leur approvisionnement électrique, la Bretagne ainsi que le Var et les Alpes Maritimes ont été placées en alerte orange « électricité » par Réseau de transport d'électricité (RTE). Les consommateurs sont invités à « modérer leur consommation d'électricité jeudi particulièrement le matin et entre 18h et 20h », les prévisions de consommation s'annonçant « élevées pour cette journée » où les températures devraient « atteindre jusqu'à -5 degrés » dans la région, selon RTE.

Le plan "Grand froid" activé dans plusieurs régions

Le plan "grand froid" pour l'hébergement des sans-abri a été déclenché dans les régions concernées et en Ile-de-France. En région parisienne, l'Etat a amplifié le dispositif d'accueil des personnes sans domicile fixe en mobilisant 3872 places d'hébergement d'urgence, a annoncé le préfet de région, Daniel Canepa. Dans la capitale, 1245 places ont été ouvertes, précise-t-il dans un communiqué. En plus des structures de l'Etat, la ville de Paris a ouvert de nouveaux lieux d'accueil et renforcé les maraudes, en particulier aux bois de Vincennes et de Boulogne. La municipalité a mobilisé 513 places d'hébergement supplémentaires, réparties dans 4 gymnases et 6 mairies d'arrondissement. Des repas sont proposés chaque soir aux personnes hébergées. De nombreuses associations, de l'Armée du Salut à la Mie de Pain, ont accru leur capacité d'hébergement tandis que les files d'attente aux soupes populaires s'allongent.

La France pourrait connaître un redoux la semaine prochaine grâce à la venue d'un air océanique.

La Rédaction, avec AFP.