BFMTV

CARTE - De nombreux records absolus de chaleur battus dans le monde en 2018

Une sortie de métro à Kanagawa au Japon en pleine canicule.

Une sortie de métro à Kanagawa au Japon en pleine canicule. - Toshihiro Gamo / Flickr CC

L'ensemble du continent africain, ainsi que le Japon, n'ont jamais connu des températures aussi élevées que durant ce mois de juillet 2018. La plupart des records de chaleur du globe ont été enregistrés dans la dernière décennie.

Plusieurs centaines de villes et plusieurs pays ont enregistré la température la plus élevée de leur histoire au cours de cet été 2018. Le continent africain a battu son record absolu de chaleur le 5 juillet dernier, avec 51,3°C relevés dans le Sahara, à Ouargla. Il n’a également jamais fait aussi chaud au Japon que ce 23 juillet: le mercure est monté jusqu’à 41,1°C dans la ville de Kumagaya, à moins de 100 kilomètres de Tokyo. Toujours en Asie, la température maximale jamais enregistrée a été dépassée à Taïwan, plus précisément dans la ville de Tianxiang, avec 40,3°C le 10 juillet dernier.

En France, Lille a enregistré sa température la plus élevée depuis le début des mesures de Météo France, avec 37,6°C le 27 juillet dernier. Toutes ces données ont été validées par le climatologue et spécialiste des records Maximiliano Herrera. La carte ci-dessous reprend tous les records qu’il a officiellement reconnus sur son site internet.

La décennie avec le plus de records de chaleur

Cet été 2018 exceptionnellement chaud n'est que l'expression d'une tendance de fond. La plupart des records absolus de chaleur nationaux ont eu lieu durant les deux dernières décennies. Sur les 246 pays du globe, 63 ont enregistré leur température la plus élevée entre 2011 et 2018, 58 autres entre 2001 et 2010. Encore inachevée, la décennie actuelle a déjà connu le plus grand nombre de pics de chaleur records.

Emeline Gaube