BFMTV

Un rare tableau de Toulouse-Lautrec vendu en juin aux enchères

"Une opération par le Docteur Péan à l'Hôpital International", un tableau rare de Toulouse-Latrec vendu en juin aux enchères

"Une opération par le Docteur Péan à l'Hôpital International", un tableau rare de Toulouse-Latrec vendu en juin aux enchères - Christophe Archambault - AFP

Exposée une seule fois en 1914, cette oeuvre rare met en scène une salle d'hôpital parisien où est pratiquée une opération. Ce tableau est estimé entre 600.000 et 900.000 euros.

La maison de ventes française Artcurial présentera le 29 juin aux enchères une rare oeuvre du peintre Henri de Toulouse-Lautrec, qui met en scène une salle d'hôpital parisien en 1891 où est pratiquée une opération, un sujet pratiquement jamais peint à l'époque.

Intitulée Une opération par le Docteur Péan à l'Hôpital International", l'oeuvre avait été offerte cette même année par l'artiste à son médecin Frédéric Baumgarten, qui figure d'ailleurs à l'arrière du tableau. Ce chef-d'oeuvre était resté dans la famille du docteur Baumgarten.

Estimé entre 600.000 et 900.000 euros

Exposé une seule fois en 1914, il est estimé entre 600.000 et 900.000 euros. "Compte tenu de sa rareté, de sa qualité picturale, de son historique, et du fait que depuis 130 ans il n'est jamais réapparu, je ne serais pas surpris d'avoir un résultat qui serait un peu au-dessus", a indiqué à l'AFP Bruno Jaubert, directeur associé du département Impressionniste et Moderne d'Artcurial.

Au premier plan, un infirmier accompagne un patient sur un brancard. Au second plan, le docteur Péan, en noir, debout, de dos, est en train d'opérer. A ses côtés une infirmière et un assistant, et, tout autour, des médecins. Au fond, de grandes verrières, puisqu'à l'époque, on opérait à la lumière du jour.

Pus connu pour ses cabarets

Toulouse-Lautrec est plus connu pour ses cabarets, maisons closes, rues ou chevaux. On ne connait que deux autres peintures ayant trait au domaine hospitalier dans son oeuvre.

"A part Toulouse-Lautrec, parmi les jeunes artistes de sa période, personne d'autre n'a décrit ou réalisé des tableaux ayant trait au milieu hospitalier", a souligné Bruno Jaubert. L'artiste, souffrant de pathologies importantes, était familier de l'hôpital et avait été autorisé par son ami à assister à une opération.

J.L.