BFMTV

Roselyne Bachelot sur la réouverture des lieux culturels: "On va vers le bout du tunnel"

Jauges, concerts tests et protocoles sanitaires: invitée ce lundi sur BFMTV, la ministre de la Culture a détaillé les mesures mises en places pour faciliter la réouverture des lieux culturels.

"Ma conviction profonde est qu'on va vers le bout du tunnel". Invitée ce lundi de BFMTV, Roselyne Bachelot a été interrogée sur l'éventuelle réouverture des lieux culturels. Si elle s'est refusée à donner de date précise, la ministre de la Culture s'est dit "optimiste".

"On sait que la vaccin prend de l'ampleur, les conditions climatiques sont aussi un bon élément d'optimisme, tout comme le sens des responsabilités de la majeure partie de nos concitoyens", a-t-elle dit, assurant être "bluffée par le respect des mesures barrières".

Les festivals incités "à s'adapter"

Roselyne Bachelot a expliqué que cela avait motivé sa décision concernant les festivals de musique, "si importants pour les territoires et la vie culturelle de notre pays". Cet été, ils pourront se tenir en plein air, à condition d'accueillir 5000 personnes assises maximum.

Elle a précisé qu'elle "incite les opérateurs de festivals à s'adapter", par exemple en rallongeant la durée de programmation, ou encore en installant des gradins pour les manifestations prévues pour un public debout. "On les aidera à s'adapter pour que l'animation culturelle des territoires ait lieu durant l'été", a-t-elle assuré.

Les musées parmi les premiers à rouvrir

Pour la réouverture des musées, Roselyne Bachelot a expliqué travailler sur "un modèle résilient", qui repose sur des protocoles précis. Ces derniers permettront selon elle "de surmonter les aléas de la crise sanitaire", et reposent notamment sur des jauges strictes, des adaptations des horaires d'ouverture et de la pédagogie sur les gestes barrières dans les musées.

"Les musées seront très certainements les premiers à rouvrir, avec les monuments et centres d'art", a-t-elle ajouté. "On travaille sur les protocoles sanitaires qui sont en train d'être élaborés et vont être proposés au ministère de la Santé qui va rendre son avis. (...) Dès que la situation va le permettre, on réouvrira ces structures".

La ministre de la Culture attend un retour "dans les prochains jours, en fin de semaine ou début de semaine prochaine".

Un concert test lors de la deuxième quinzaine de mars

De premiers concerts "test" vont se tenir à Paris et à Marseille. Ces expériences scientifiques, pensés sur le modèle de celui de Barcelone en décembre, visent à déterminer si les salles de spectacle sont des zones à risque. La ministre a annoncé sur BFMTV que le concert de Marseille - avec un public assis - aura lieu lors "de la deuxième quinzaine du mois de mars", sans préciser l'artiste ou groupe qui se produira.

"Il faut que tout soit mené avec un protocole extrêmement strict", a indiqué la ministre, précisant qu'à Paris, l'organisation fait que l'on pourrait faire ce concert de 5000 personnes debout et non assis. "Ce sera masqué, les gens seront testés avant de rentrer, et les conditions de ventilation et températures seront aussi observées".

"C'est une expérimentation scientifique, ce n'est pas une réouverture sauvage", a souligné la ministre. Elle a ensuite confirmé que si ce test se passe bien, il pourrait être envisageable d'augmenter la jauge de 5000 personnes pour les festivals, si les circonstances le permettent.

"Je pense qu'à partir du moment où nous aurons fait ces expérimentations dans des conditions les plus extrêmes, cela vaudra dans les salles plus classiques", a-t-elle ajouté au sujet des opéras ou des théâtres.

Nawal Bonnefoy