BFMTV

Qui a peint la Joconde nue? Le mystère résolu dans une exposition au domaine de Chantilly

L'exposition, qui prendra la forme d'une "grande enquête policière immersive" présentera les examens de laboratoire qui ont accompagné l’étude du chef-d’œuvre.

Qui a peint la Joconde nue? La réponse sera donnée dans l'exposition, intitulée "la Joconde nue, le mystère enfin dévoilé", qui ouvrira ses portes le 1er juin prochain au domaine de Chantilly, dans l'Oise, où est conservée la célèbre oeuvre. L'exposition, qui prendra la forme d'une "grande enquête policière immersive" présentera les examens de laboratoire qui ont accompagné l’étude du chef-d’œuvre.

"À la manière d’une enquête policière, et dans un mode immersif, le visiteur prendra connaissance des résultats des analyses scientifiques et saura enfin qui a pu réaliser ce fameux carton", peut-on lire sur le site de l'exposition.

Les analyses scientifiques à l'honneur

L'auteur de cette oeuvre, un dessin au charbon de bois sur feuilles de papier encollées, représentant une jeune femme androgyne, passionne les foules depuis de nombreuses années. Pour cause, ses ressemblances avec la célèbre Joconde de Léonard de Vinci sont troublantes. "Ce carton est préparatoire à un dessin. Il a été acheté comme une oeuvre de Léonard de Vinci au 19e siècle. On a ensuite affirmé que l'oeuvre n'était pas de lui", explique sur BFM Paris Thomas Deldicque, commissaire de l'exposition.

"Mais nous avons fait récemment des analyses scientifiques qui permettent d'avancer dans la connaissance du tableau et de comprendre que ce carton a été réalisé dans l'atelier de Léonard de Vinci, et vraisemblablement, par le maître lui-même." 

La Joconde nue observe le spectateur d'un air effronté et esquisse un léger sourire à la manière de la célèbre Mona Lisa. Et les analyses scientifiques délivrent d'autres indices pointant vers le génie italien, notamment, "des hachures typiques de gauchers" mais aussi "des contours retravaillés".

Une quarantaine de "Joconde" nues exposées 

Seront par ailleurs exposées une quarantaine d'oeuvres, des "Joconde nues", descendantes ou aïeules du célèbre tableau. Six d'entre elles sont notamment attribuées aux élèves de Léonard de Vinci et empruntées à des collections publiques et privées de plusieurs pays. L'objectif: comparer tous ces tableaux avec la "Joconde nue" originelle. 

Cyrielle Cabot