Pierre de Coubertin (assis, à gauche), et les membres du premier Comité olympique international.
 

Cette phrase au firmament du fair-play, mais en réalité bien peu sportive n'a jamais été prononcée par le père des Jeux olympiques modernes. Et elle résume bien mal l'état d'esprit de son soi-disant auteur.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • guy valte
    guy valte     

    Au-delà de l'analyse livrée ici, encore une fois les temps ont changé, "l'important est de participer" est d'une candeur qui fait sourire. L'important est de gagner et pour certains par tous les moyens

Votre réponse
Postez un commentaire