BFMTV

On s'habille ch'ti, on lit ch'ti...

-

- - -

La culture ch’ti a le vent en poupe et les ventes de produits dérivés, T-Shirts et livres, grimpent grâce au succès du film.

Benjamin Derreumaux, patron des magasins "Le Gallodrome" où se vendent depuis 5 ans des tee-shirts avec des slogans ch'ti, a vu son chiffre d'affaire grimper « de 10 à 15%, et cela va en s'accentuant au fur et à mesure que les gens voient le film ». Il reçoit, depuis la sortie du film, « des appels de toute la France ». S'il faisait déjà 40% de ses ventes grâce à « des ch'tis expatriés », il a aujourd'hui des clients « qui ne sont absolument pas du Nord » et qui prennent l'accent ch'ti !

La littérature ch'ti à l'honneur

Marie-Claire est la Responsable Tourisme France au Furet du Nord, la plus grande librairie de France, installée notamment à Lille et dans le Pas-de-Calais. Elle aussi a constaté une hausse « 30% » de son chiffre d'affaire. Grâce à « une très belle présentation de tous les livres sur les ch'tis », elle met à l'honneur les « livres sur les sobriquets du Nord-Pas-de-Calais, les romans, de la très belle poésie patoisante, de la bande dessinée... »

La rédaction et Jean Bommel