BFMTV

Morbihan: le tableau d'un maître indonésien retrouvé dans une cave vendu plus de 7 millions d'euros

Le tableau était en mauvais état.

Le tableau était en mauvais état. - DR

Le tableau reçu en héritage dormait dans une cave depuis de nombreuses années car il n'était pas au goût de la famille.

Un tableau d'un maître indonésien du XIXème, qui dormait depuis de nombreuses années dans la cave d'une maison à Auray, dans le Morbihan, a été vendu samedi 7,2 millions d'euros aux enchères à Vannes, a indiqué le commissaire-priseur.

Datant de 1855, cette scène de chasse de 1,10m sur 1,85m est l'oeuvre du peintre indonésien Raven Saleh. Elle a été acquise samedi par un collectionneur venu de Djakarta pour assister à la vente, a déclaré Me Jack-Philippe Ruellan.

Estimé à 150-200.000 euros

A l'automne dernier, ce commissaire-priseur avait été invité par des habitants d'Auray à venir examiner un tableau remisé dans la cave de la maison car la famille, qui l'avait reçu de longue date en héritage, ne l'appréciait pas. Après diverses vérifications, Jack-Philippe Ruellan avait authentifié l'oeuvre.

"Je l'estimais à l'époque à 150 ou 200.000 euros car il était abîmé (...) Finalement, je m'attendais à une vente entre 200 et 300.000. Mais 7,2 millions, c'est génial!", s'est-il réjoui.

Cette "chasse au taureau sauvage (Bateng)", "une oeuvre exceptionnelle sur le plan muséographique" selon Jack-Philippe Ruellan, a reçu l'autorisation de quitter le territoire et va donc rejoindre l'Indonésie. Raven Saleh (1811-1880) s'était formé pendant de longues années en Europe, notamment aux Pays-Bas, alors puissance colonisatrice des "Indes orientales néerlandaises", l'actuelle Indonésie.
J.C. avec AFP