BFMTV

Le père des "Barbapapa" est mort

Les "Barbapapa", créés par Talus Taylor et Annette Tison en 1970.

Les "Barbapapa", créés par Talus Taylor et Annette Tison en 1970. - AT Vidéo

L'Américain Talus Taylor, créateur avec son épouse Annette Tison des "Barbapapa", dans les années 70, est mort à Paris, à l'âge de 82 ans.

Barbapapa, Barbamama, Barbalala, Barbabelle, Barbotine, Barbidur, Barbibul, Barbidou et Barbouille sont orphelins. Ils ont perdu un de leurs "parents", l'Américain Talus Taylor, qui les a imaginés avec sa femme, Annette Tison, en 1970.

Talus Taylor s'est éteint le 19 février dernier à l'âge de 82 ans, mais l'on n'a appris sa mort que dimanche 1er mars. Il était né en 1933 à San Francisco, et avait créé les Barbabapa avec sa femme, la Française Annette Tison, architecte de formation.

Nappe de brasserie

Les sympathiques créatures molles, qui changent de forme à volonté, et ont marqué l'enfance de plusieurs générations de minots, sont nées à Paris.

"La légende voudrait, raconte Pierre Faviez, dans son ouvrage La télé: un destin animé, que le personnage de Barbapapa ait vu le jour en 1969, sur la nappe d'une brasserie du 14e arrondissement parisien, sous la houlette de la Française Annette Tison et de l'Américain Talus Taylor, pour distraire l'un des enfants qui les accompagnaient".

De la barbe à papa aux "Barbapapa"

Une autre anecdote évoque, elle, la genèse du nom de la tendre troupe. Talus et Annette se promenaient dans le jardin du Luxembourg, lorsqu'ils ont entendu un enfant réclamer une barbe à papa. Talus Taylor, qui ne parlait pas le français, mais attiré par la sonorité du mot, a demandé à sa femme de quoi il s'agissait. Elle lui a expliqué que c'était une friandise. Ainsi serait née la famille de gentils monstres multicolores, d'abord héros de livres, puis de dessins animés, à partir de 1973.

Le premier épisode de la série a été diffusé en France le 2 octobre 1974, sur la première chaîne de l'ORTF, puis, jamais démodée, abondamment rediffusée sur TF1, Antenne 2, Canal J, Télétoon+, M6 et Piwi+. "Voici venir les Barbapapa, on fait les fous..."

Magali Rangin