BFMTV

Guillaume Musso de retour en librairie le 21 septembre

Guillaume Musso, le 8 mars 2011 à Paris

Guillaume Musso, le 8 mars 2011 à Paris - Loïc Venance - AFP

Guillaume Musso, auteur le plus vendu en France, publiera en septembre prochain son 19e livre, un roman policier intitulé "L'Inconnue de la Seine".

L'Inconnue de la Seine, le 19e roman de Guillaume Musso, doit arriver en librairie le 21 septembre, a annoncé mercredi l'éditeur Calmann-Lévy.

L'écrivain de 47 ans est de loin celui qui vend le plus de livres en France aujourd'hui, avec des ventes qui ont dépassé 1,5 million d'exemplaires en 2020 selon l'institut GfK. Chaque sortie est donc un événement attendu par des centaines de milliers de fans.

L'inconnue qui donne son titre au livre est sauvée par la Brigade fluviale à Paris, sans papiers ni souvenirs.

"Un roman à suspense"

À partir de ce mystère, "c'est à la fois un roman à suspense, une enquête policière passionnée, un thriller ancré dans le monde d'aujourd'hui, dans un équilibre à la croisée des genres", a indiqué l'éditeur dans un communiqué.

"L'inconnue de la Seine, à la base, c'est une jeune femme repêchée à la fin du XIXe siècle près d'un pont de la Seine, a évoqué Guillaume Musso, ce mercredi sur RTL. On l'avait conduite à la morgue et l'employé lui avait fait un masque mortuaire qui a été dupliqué à des milliers d'exemplaires. Ces masques sont devenus une sorte de décoration chez les artistes dans les années 20. (...) Ce livre est une sorte de variation moderne autour de ce thème mais cette fois, l'Inconnue est vivante."

L'année est aussi marquée pour Guillaume Musso par le tournage d'une série adaptée de La Jeune Fille et la Nuit, intitulée The Reunion. Cette série anglophone en six épisodes, produite par les studios MGM et par France Télévisions, est prévue pour une diffusion mondiale.

Pour la dixième année consécutive, Guillaume Musso a été en 2020 l'auteur français le plus vendu avec plus d'un million et demi d'exemplaires écoulés. Il est suivi de Virginie Grimaldi et de Michel Bussi.

M. R. avec AFP