BFMTV

Le groupe One Direction accusé de maltraitance sur un singe

Les One Direction sont accusés de maltraitance par une organisation de défense animale (photo d'illustration).

Les One Direction sont accusés de maltraitance par une organisation de défense animale (photo d'illustration). - Ethan Miller - AFP

Une organisation de défense des animaux américaine a demandé au groupe One Direction de retirer la vidéo de leur dernier clip, Steal my girl, dénonçant le recours à une société connue pour ses maltraitances envers les primates.

Eli le chimpanzé est en passe de devenir aussi célèbre que le nouveau titre des One Direction. Et ce n'est pas uniquement parce que le primate figure dans le dernier clip du groupe préféré des ados. Le 30 octobre, l'organisation de défense des animaux Peta (People for the Ethical Treatment of Animals) a accusé One Direction de maltraitance animale, rapporte Libération. La polémique a aussitôt pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux. Photos à l'appui.

Alors que les fans ont d'abord jalousé le chimpanzé sur Twitter à cause d'un baiser échangé avec Louis Tomlinson, les messages des internautes ont depuis changé de ton. En cause: les images du primate enchaîné et en laisse durant le tournage de Steal my girl.

Un dresseur décrié

Peta avait pourtant demandé le retrait de cette vidéo dès la diffusion des premières images du clip. Selon l'organisation, les animaux étaient fournis par la société de Steve Martin, un dresseur décrié pour les conditions dans lesquelles il entraine ses animaux.

"Peta est entré en contact avec la bande et écrit à nouveau au groupe aujourd'hui (le 23 octobre) afin de les informer, explique une porte-parole de l'organisation au Daily Mirror. "Le dresseur d'animaux qui a fourni le chimpanzé pour leur dernier clip a été assigné en justice à de nombreuses reprises pour des violations des normes de la loi américaine sur la protection des animaux".

Une polémique ravivée sur les réseaux sociaux

Les membres de One Direction ont immédiatement répondu aux accusations de l'organisation de défense des animaux, affirmant qu'aucun animal n'avait été maltraité. La polémique semblait alors terminée, mais les photos du primate enchaîné ont ravivé la colère de Peta, ainsi que de certains fans du groupe.

Les accusations ne sont toutefois pas adressées directement aux membres des One Direction. Sur les images du tournage, Eli ne semble pas subir de sévices, outre le port d'une laisse, et quelques chatouilles.

L'organisation réprouve en réalité le recours aux animaux en lieu et place d'acteurs. Dans une lettre ouverte adressée au groupe et reprise par The Independant, Preta précise qu'elle sait que les membres de One Direction "ne sauraient abuser délibérément d'un animal", précisant qu'elle "estime que ces situations se produisent en raison d'un manque de compréhension ou connaissance de la réalité de primates acteurs". Elles demande au groupe de ne plus jamais avoir recours à des animaux-acteurs pour le tournage de ses clips. Une requête à laquelle One Direction s'est abstenu de répondre.

A. Dt.