BFMTV

Les produits de Noël dans l'actu: le chocolat, bientôt un produit de luxe?

La boîte de chocolat offerte à Noël, un cadeau voué à se raréfier?

La boîte de chocolat offerte à Noël, un cadeau voué à se raréfier? - -

Les mets de Noël seront bientôt dans l'assiette, et sont déjà dans l'actu. Comme le chocolat, une gourmandise tellement plébiscitée que la production de cacao pourrait dans un avenir proche ne plus suivre.

Trop de demande, pas assez d'offre: d'ici quelques années, plutôt que du chocolat, il faudra peut-être envisager de s'offrir à Noël des ballotins de dragées, de calissons ou de pâtes de fruits. Selon le Guardian, le chocolat est victime de sa popularité, au point que la production de cacao pourrait ne plus suivre.

L'hebdomadaire britannique rappelle que 3,5 millions de tonnes de cacao sont produites chaque année. Mais une nouvelle demande sur les marchés asiatiques émergents, et l'anticipation de la fin de crise dans les pays du Nord, font augurer une augmentation de la demande de cacao de 20% d'ici à 2020. La production mondiale, souvent assurée par de petits producteurs qui peinent à assurer leurs revenus, pourrait se révéler insuffisante pour satisfaire la demande. Et le consommateur se trouver chocolat.

Des "Indiana Jones du chocolat"

Certains chocolatiers pourraient bien avoir trouvé la solution à court terme, en s'occupant eux-mêmes de leur matière première. Loin de leur boutique luxueuse dans les grandes avenues de Paris, ces "Indiana Jones du chocolat" - surnom du Français François Pralus - se rendent en Amérique latine pour acheter directement au producteur, relate France 24. Outre des voyages réguliers au Venezuela, ce chocolatier roannais a même créé sa propre plantation de cacao à Madagascar.

Quant aux consommateurs français, ils savent se montrer raisonnables. Selon des chiffres communiqués fin novembre par le Syndicat du chocolat, et rapportés par le Républicain lorrain, les Français sont nettement moins "cacaovores" que leurs voisins allemands ou britanniques (6,3 kg par an contre respectivement 11 et 10 kg). Ils sont néanmoins les plus gros mangeurs de chocolat noir au monde, qui constitue 50% des tablettes achetées, selon des données du chocolatier industriel Cémoi.

|||Belge ou français?

Si vous pensez acheter du chocolat belge en offrant un ballotin de la marque Jeff de Bruges, vous faites erreur: l'entreprise est française. Son créateur, Philippe Jambon, a simplement expliqué à France Info que son nom ne collait pas vraiment avec une marque de chocolat. Et c'est à Bruges, dans les Flandres belges, qu'il a trouvé une usine prête à épauler son projet. Filant la métaphore belge, "Jeff" fait référence à la chanson de Brel "Jeff, t'es pas tout seul".

Mathilde Tournier