BFMTV

DE L'ACTU AU MENU - Le pape François, un jésuite au Vatican

Un jésuite pour François, premier jésuite au Saint-Siège.

Un jésuite pour François, premier jésuite au Saint-Siège. - -

Tous les mercredis de l’été, BFMTV.com vous mitonne une douceur sucrée en lien avec une actu qui a fait ce début d’année. Histoire de vous régaler tout en restant (un peu) connecté. Cette semaine: des jésuites pour le pape, de retour de ses premières JMJ à Rio.

C'est un des grands événements de ce premier trimestre 2013: Jorge Mario Beroglio prenait le nom de François et devenait à la fois le premier pape argentin, et le premier jésuite à devenir pape. Un érudit à la vie simple, qui n'a pas omis cette année de payer sa cotisation au club de supporters de l'équipe de foot de San Lorenzo. Et récemment revenu sur le continent sud américain pour les Journées mondiales de la jeunesse, à Rio.

Durant son séjour brésilien fin juillet, on l'a vu fouler le sol de la "Bande de Gaza", surnom de la favela de Varginha, faire une apparition remarquée au sanctuaire d'Aparecida, dialoguer avec de jeunes détenus et enfin célébrer la messe de clôture sous le soleil de Copacabana, au cours de laquelle 800.000 hosties ont été distribuées.

C'est une recette un peu plus riche que l'on propose cette semaine, mais dont le nom est un clin d'oeil à la congrégation de François: le jésuite, délicieux gâteau aux amandes enrôbé de pâte feuilleté. Et cela tombe bien, car une variante salée existe également en Argentine, sous le nom de jesuita.

> Pour une congrégation de huit jésuites...

Comme la galette des rois, le jésuite nécessite une crème frangipane, faite avec un tiers de crème pâtissière et deux tiers de crème d'amande. Cette recette vous permettra d'obtenir une petite congrégation de huit jésuites (même s'il n'y a qu'un pape).

Pour la crème pâtissière, faire bouillir dans une casserole 12,5 cl de lait. Pendant ce temps, fouetter dans un saladier un jaune d'œuf avec deux sachets de sucre vanillé et 10 g de sucre blanc. Y ajouter 15 g de Maïzena, préalablement délayée dans un fond de lait froid. Verser cette préparation dans la casserole de lait, baisser le feu et bien remuer jusqu'à ce que la crème épaississe. Réserver.

Pour la crème d'amande, mélanger 50 g de beurre ramolli avec 80 g de sucre, puis incorporer un œuf entier et un sachet (125 g) d'amandes en poudre. Pour accentuer le goût, ajouter un demi-bouchon de rhum ou quelques gouttes d'essence d'amande amère. Mélanger, ajouter la crème pâtissière et remélanger.

> Frangipane, pâte feuilletée, glaçage et amandes effilées

Procéder ensuite au montage. Dérouler deux cercles de pâtes feuilletée et les couper en huit triangles. Déposer la frangipane sur quatre triangles et couvrir avec les quatre autres en scellant bien (on peut se servir d'eau, de blanc d'œuf, de jaune d'œuf...).

Dernière étape, le glaçage. Mélanger le blanc d'œuf restant (de la crème pâtissière) avec quelques gouttes de jus de citron et du sucre glace. Il faut incorporer suffisamment de sucre glace pour que la crème épaississe. Badigeonner les triangles de glaçage, et saupoudrer d'amandes effilées. Puis enfourner 25 mn à 180°c.

Les jésuites sont cuits quand ils ont bien doré sur le dessus. Déguster religieusement.

La semaine prochaine: les éclairs d'un été orageux

Mathilde Tournier