Les représentants de chaque partie et les émissaires de l'ONU, à Genève le 3 mars
 

Après huit jours de discussions, les pourparlers de Genève n'ont pas accouché d'avancée majeure. Cependant aucune des différentes parties n'a claqué la porte des négociations de sortie de crise.

Votre opinion

Postez un commentaire