BFMTV

Un lionceau retrouvé pendu dans le "zoo de la mort"

Le lionceau d'un an et demi a été retrouvé "pendu au toit de sa cage", a indiqué le zoo, le 9 janvier 2014.

Le lionceau d'un an et demi a été retrouvé "pendu au toit de sa cage", a indiqué le zoo, le 9 janvier 2014. - -

Le lionceau d'un an et demi a été retrouvé "pendu au toit de sa cage". Plusieurs animaux de ce zoo ont connu une mort prématurée.

Un lionceau est décédé après s'être accidentellement pendu dans sa cage au "zoo de la mort" de Surabaya, en Indonésie, ainsi surnommé en raison des nombreux décès prématurés chez ses pensionnaires.

Le lionceau d'un an et demi a été retrouvé "pendu au toit de sa cage", a indiqué jeudi le porte-parole du zoo, Agus Supangkat.

"Sa tête s'est retrouvée coincée dans des câbles dont les gardiens se servent pour ouvrir et fermer la cage", a-t-il expliqué, assurant que la mort n'était pas due à une négligence de la part du zoo.

Plusieurs morts prématurées inexpliquées

Mardi, un gnou a été retrouvé mort dans le même centre, victime de problèmes intestinaux. Agus Supangkat a démenti que ce décès soit dû à une malnutrition.

Le zoo de Surabaya, dans l'est de l'île de Java, est le plus important d'Indonésie. Il fait depuis plusieurs années régulièrement l'objet de vives critiques des organisations de protection des animaux.

Plusieurs orangs-outans, une espèce sévèrement menacée, y sont décédés de manière prématurée. Un tigre a succombé à un empoisonnement de sa nourriture par du désinfectant et une girafe a été retrouvée morte, avec dans son estomac 20 kilos de sacs plastique.