BFMTV

Un foyer de grippe aviaire identifié en Belgique

(photo d'illustration)

(photo d'illustration) - AFP

Suite à l'apparition d'un foyer de grippe aviaire dans le pays, les éleveurs et détenteurs particuliers de volailles devront confiner ou protéger leurs animaux à partir du dimanche 15 novembre.

Un foyer de grippe aviaire a été identifié en Belgique conduisant les autorités à imposer le confinement de leurs animaux à "tous les détenteurs de volailles", y compris les particuliers, a indiqué ce samedi l'Agence fédérale pour la sécurité alimentaire (Afsca).

Après l'apparition de foyers en Russie et au Kazakhstan cet été, l'épizootie a progressé récemment vers l'Europe de l'ouest.

Une maladie redoutable pour l'élevage

Des mesures préventives de confinement ou de protection avec des filets ont été décidées ce mois-ci en France en raison d'un risque jugé "élevé" d'apparition de cette maladie, redoutable pour l'élevage.

En Belgique, "trois oiseaux sauvages qui ont séjourné dans un refuge pour oiseaux à Ostende (nord) ont été testés positifs au virus H5N8", indique l'Afsca dans un communiqué, précisant que cette contamination avait été confirmée vendredi par l'institut de santé publique Sciensano.

Conséquence: "à partir du dimanche 15 novembre, en plus des exploitations professionnelles, les détenteurs particuliers de volailles devront aussi confiner ou protéger leurs animaux", ajoute le communiqué.

La mesure s'applique aux poulaillers privés et de manière générale à tous ceux qui possèdent chez eux des oiseaux, dans ce pays où la colombophilie est restée une tradition forte.

"Une dynamique d'infection"

"Tous les rassemblements de volailles et d'oiseaux sont strictement réglementés", souligne encore le communiqué, rappelant que des mesures préventives étaient imposées depuis le 1er novembre aux exploitations professionnelles.

Le 5 novembre, le ministère français de l'Agriculture avait averti qu'"une dynamique d'infection" était en pleine progression en Europe de l'ouest.

Outre les cas déclarés aux Pays-Bas, dont "un foyer en élevage de poulets de chair", le ministère avait évoqué "13 cas chez des oiseaux sauvages en Allemagne" et la déclaration d'un premier foyer britannique le 3 novembre dans le nord-ouest de l'Angleterre.

Ma. D. avec AFP