BFMTV

Trois bébés guépards sont nés au zoo de La Palmyre

Les trois bébés guépards juste après leur naissance au zoo de La Palmyre.

Les trois bébés guépards juste après leur naissance au zoo de La Palmyre. - F.Perroux. Zoo de La Palmyre

Une femelle guépard a mis au monde fin mai trois femelles, au zoo de La Palmyre (Charente-Maritime), a annoncé mercredi le zoo.

C'est un heureux événement qui s'est produit au zoo de La Palmyre, en Charente-Maritime. Pas moins de trois bébés guépards, tous des femelles, sont sortis du ventre de leur mère fin mai. Pour la maman, qui avait déjà eu deux bébés il y a deux ans, la naissance s'est déroulée sans problème.

Il faudra encore attendre environ quinze jours pour qu'ils soient présentés au public, a précisé le zoo, dans un communiqué annonçant l'heureuse nouvelle sur sa page Facebook. Grâce à cette naissance, la population de guépards monte à une dizaine d'animaux au sein du parc.

Il y a trois mois, le zoo avait déjà publié la vidéo d'une échographie de la femelle alors en gestation.

Chez les guépards, les femelles n'ont pas de contact avec les mâles à l’exception du moment où elles sont sexuellement réceptives. Ces mêmes conditions ont donc été réunies au zoo de La Palmyre. "Nous mimons le système naturel des guépards en ne présentant le mâle à la femelle qu’au moment de ses chaleurs", a expliqué le zoo.

"Elles élèvent seules leurs jeunes jusqu’à ce qu’ils aient environ 18 mois. Les membres de la fratrie évoluent ensuite quelques mois ensemble, s’entraidant pour la chasse après la séparation d'avec leur mère", ajoute le zoo.
Un des guépards nés au zoo de la Palmyre
Un des guépards nés au zoo de la Palmyre © F.Perroux. Zoo de La Palmyre

Une espèce classée "vulnérable"

Présent en Afrique ainsi qu'en Iran, le guépard est une espèce "vulnérable" pour l'UICN (l'Union internationale pour la conservation de la nature). Ils sont aujourd'hui un peu moins de 7000 à vivre dans la nature. Ils étaient pourtant plus de 100.000 au début du XXème siècle.

Dans son milieu naturel, le guépard est confronté à la destruction de son habitat, à la chasse, mais aussi à du braconnage. Il est en effet devenu un animal de compagnie à la mode dans les pays du golfe, vendu pour plusieurs milliers d'euros. Le félin connu pour être l'animal le plus rapide du monde est également plus sensible aux maladies et aux épidémies.

Au zoo de La Palmyre, les guépards tout juste nés ne seront pas réintroduits dans la nature.

Par Gauthier Hartmann