BFMTV

Toulouse: des tortues carnivores sur le canal du Midi

Photo de la tortue serpentinea de 25 cm retrouvée sur le canal du midi

Photo de la tortue serpentinea de 25 cm retrouvée sur le canal du midi - Gendarmerie de la Haute-Garonne

Après la découverte de plusieurs tortues sur le canal du Midi, la gendarmerie a publié un message prévenant que cette espèce "peut devenir féroce quand on la dérange et infliger alors des blessures graves avec sa mâchoire, coupante comme un rasoir".

Plusieurs tortues ont été observées courant mai sur le canal du Midi, au niveau de Ramonville (Haute-Garonne). Si c'est d'abord de petits spécimens qui ont été entrevus, un plus gros a alerté, en témoigne une publication des gendarmes de Haute-Garonne le 28 mai sur les réseaux sociaux.

"Le 26 mais 2020, une tortue de type serpentinea été découverte à Ramonville St Agne au niveau de l'aire de jeu pour enfant au parc de Cinquante", racontent les gendarmes, expliquant qu'elle mesurait 25 cm.
Ils lancent "un appel à la vigilance des promeneurs" leur recommandant "de ne pas jouer avec ces animaux, a priori inoffensifs". "Peureuse, elle se montre peu mais peut devenir féroce quand on la dérange et infliger alors des blessures graves avec sa mâchoire, coupante comme un rasoir", expliquent-ils.

Accueillies au zoo de Mescoules

"Pour se défendre contre les prédateurs potentiels et les personnes bien intentionnées qui veulent l’aider à traverser la route, elle tente de les mordre", explique par exemple, sur une page consacrée à cette espèce, la Fédération canadienne de la faune.

"Ce sont toutes des tortues aquatiques originaires d’Amérique du Nord", explique à 20 minutes Roland Collebrusco du zoo de Mescoules (Dordogne), qui va accueillir les espèces retrouvées. Non endémiques dans cette région, mais lâchées en pleine nature, ces tortues peuvent devenir un danger pour la faune et la flore.

"Elles sont hargneuses et dangereuses" assure-t-il. Ces tortues sont carnivores, et sont habituées à chasser, pouvant par exemple s'attaquer à des oiseaux ou des poissons, explique-t-il.

Une tortue de cette espèce peut, selon Roland Collebrusco, peser jusqu'à 100 kilos et mesurer jusqu'à 80cm. Sa carapace est dotée d'un "contour dentelé à la base de la queue", et sa queue, très longue, "est ornée d’écailles triangulaires, des 'pointes'", explique la Fédération canadienne.

Salomé Vincendon