BFMTV

regles bonne cohabitation place chien maison foyer famille communiquer

Communication et organisation sont nécessaires au sein de la maison

Communication et organisation sont nécessaires au sein de la maison - Wamiz

Accueillir un chien à la maison est une étape importante dans une vie. Un chien apporte de l’amour et de la compagnie dans un foyer. Toutefois, certaines règles sont à respecter pour une cohabitation heureuse entre vous et votre chien.

Savoir bien communiquer avec son chien

Les chiens ne sont pas sensibles aux mots, mais plutôt à votre gestuelle, votre posture et votre intonation de voix lorsque vous vous adressez à lui. Pour vivre ensemble, il est donc essentiel de bien communiquer. Quand vous n’êtes pas content, penchez-vous en avant, ne soyez pas hésitant et regardez-le bien dans les yeux. Lorsque vous êtes fier de lui ou que vous voulez jouer, accroupissez-vous à son niveau et appelez-le en tapant dans vos mains par exemple. Grâce à ces postures, votre chien pourra déceler plus facilement ce que vous attendez de lui.

Lui apprendre la propreté

Apprenez-lui dès son plus jeune âge à être propre. Sortez votre chiot dès qu’il se réveille ou juste après qu’il ait mangé et bu. Lorsque vous êtes dehors avec lui, faites preuve d’un peu de patience et laissez-lui un temps raisonnable pour qu’il fasse ses besoins. Pensez à le récompenser régulièrement de sa propreté.

Organiser et respecter l’espace de chacun

Cohabiter avec un chien, c’est aussi organiser et partager l’espace entre vous et lui. Il faut que votre chien ait un espace bien à lui (panier, couverture,…). Ne placez pas son panier en hauteur ou dans des endroits passants comme des couloirs par exemple. Interdisez-lui l’accès à certaines pièces (chambre, salle de bains,…). Respectez aussi ses horaires de repos.

Instaurer une hiérarchie

Les chiens ont l’habitude de vivre en meute et de suivre un chef. Il a donc besoin de savoir qui commande à la maison. Il est important d’établir une hiérarchie pour bien vivre avec votre chien. Vous devriez toujours manger avant votre chien et lorsque vous lui donnez sa nourriture, laissez-la à sa disposition 15 minutes et après retirez-la jusqu’au prochain repas. Lorsque vous sortez d’une pièce ou de votre logement, veillez à toujours sortir en premier. Les contacts entre vous et votre chien devraient être à votre initiative pour qu’il comprenne que c’est vous qui décidez.

Savoir punir, mais aussi récompenser au bon moment

Un chien heureux est un chien bien éduqué. Une récompense doit toujours être donnée lorsque l’action est terminée. Un chien est très sensible aux félicitations, ne soyez donc pas avare en caresses ! Pour qu’une punition soit vraiment efficace, elle doit être faite pendant l’action répréhensible. Un chien ne garde pas en mémoire ses actions ! La punition doit aussi toujours être proportionnelle à la « bêtise » commise sachant qu’une bêtise n’est en fait qu’un comportement inadéquat et qu’il faut, pour éviter sa répétition, la remplacer par un comportement adéquat plutôt que de punir.

Sur le même sujet

L'enfant & le chien : 15 conseils pour les faire cohabiter

Votre chien est-il heureux ?

Wamiz pour BFMTV