BFMTV

Rare naissance d'un bébé rhinocéros indien au zoo de Miami

Akuti et son bébé au zoo de Miami.

Akuti et son bébé au zoo de Miami. - Ron Magill - Zoo Miami

C'est la première fois qu'un bébé rhinocéros indien naît de la combinaison d'une stimulation ovarienne et d'une insémination artificielle.

C'est un grand moment pour le rhinocéros indien. Mardi, une femelle de sept ans nommée Akuti a mis bas un petit rhinocéros au zoo de Miami. Ce n'est que la deuxième fois qu'une telle naissance a lieu dans le parc, et la première au monde qui combine l'insémination artificielle et la stimulation ovarienne selon le zoo.

Le bébé rhinocéros né mardi n'a pas encore de nom et son sexe n'a pas été déterminé. Si les premières observations et photos semblent indiquer que la progéniture est en bonne santé, les soigneurs attendent de pouvoir "séparer le bébé de sa mère, très protectrice, en toute sécurité, quelques minutes le temps de l'examen".

"Il est très important qu'une mère et son enfant établissent un lien, ce qui peut être compliqué pour les primipares", explique le zoo de Miami dans un communiqué publié sur Facebook. Il faudra donc attendre au moins quelques semaines avant que le petit et sa mère ne soient visibles du public.

Une espèce "vulnérable"

Les parents, Suru et Akuti, sont tous les deux nés au zoo de San Diego avant d'avoir été transférés au zoo de Miami. Cette naissance est une très bonne nouvelle pour l'espèce qui, malgré une population croissante à l'état naturel, figure dans la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) sous le statut "Vulnérable".

Selon l'ONG, il reste quelques 2500 rhinocéros indiens adultes à l'état sauvage. Ils sont menacés par les braconniers pour leur corne, utilisée notamment dans la médecine traditionnelle chinoise et pour fabriquer des poignées de dagues.

Liv Audigane