BFMTV

Quand un chat adopte un bébé singe

C'est l'histoire étonnante et pleine de tendresse d'un chat qui a adopté un bébé singe, le sauvant ainsi d'une mort certaine.

Les chats ne font pas des chiens, mais adoptent parfois des singes. C'est ce qu'on peut retenir de l'histoire étonnante de Rosinka et Fedor.

Fedor, un adorable bébé singe-écureuil, a été rejeté par sa mère peu après sa naissance au zoo de Tyumen, en Russie. Elle a refusé de le porter sur son dos, ce qui est pourtant essentiel pour la survie du petit animal durant ses cinq premiers mois d'existence.

Le singe et le chat partagent de tendres moments de complicité
Le singe et le chat partagent de tendres moments de complicité © BFMTV

Craignant que Fedor ne meure, la directrice du parc animalier a tenté le tout pour le tout et a présenté le saïmiri à Rosinka, une vieille chatte âgée de 16 ans. Le pari était audacieux, cette dernière n'ayant jamais eu l'occasion d'enfanter et donc d'éprouver l'instinct maternel. Pourtant, contre toute attente le courant est tout de suite passé entre les deux animaux.

"Le chat n'a montré aucune agressivité envers le singe mais elle est déjà un peu fatiguée parce que ça fait déjà trois semaines que la situation dure. Rosinka est quand même plutôt âgée et le bébé commence à la taquiner en essayant de la mordre et de la pincer", raconte Tatyana Antropova.

La directrice du zoo a par ailleurs indiqué que le chat et le singe resteront ensemble encore un mois pour que le petit devienne plus fort, et qu'ensuite il sera transféré au zoo pour se retrouver parmi les siens une fois qu'il pourra s'alimenter comme les adultes
Marie-Caroline Meijer