BFMTV

Mort de la doyenne mondiale des rhinocéros blancs en captivité à Nantes

Sudan, le dernier mâle rhinocéros blanc du Nord, le 5 décembre 2016 à Nanyuki au Kenya. Il est mort en mars 2018. - (Photo d'illustration)

Sudan, le dernier mâle rhinocéros blanc du Nord, le 5 décembre 2016 à Nanyuki au Kenya. Il est mort en mars 2018. - (Photo d'illustration) - Tony Karumba - AFP

Cette femelle rhinocéros blanc détenait le record mondial de longévité de son espèce en captivité. Elle est morte ce mercredi près de Nantes, à l'âge de 55 ans.

La doyenne mondiale des rhinocéros blancs en captivité est morte ce mercredi matin, rapporte France 3 Pays-de-la-Loire. L'animal, baptisé Sana et âgé de 55 ans, est mort dans le parc Planète Sauvage de la ville de Port-Saint-Père près de Nantes, en Loire-Atlantique. 

Sana "n’était plus en mesure de se rouler dans la boue, activité primordiale pour les rhinocéros", ont rapporté à la chaîne locale les équipes du parc Planète Sauvage. Ainsi "toutes les deux semaines, les soigneurs l’enduisaient d’argile vert pour lui permettre de garder son cuir hydraté et empêcher les infections".

Sana était arrivé dans le parc animalier Planète Sauvage en 1993, après être passé par plusieurs parcs animaliers allemands. Elle est née en 1964 en Afrique du Sud.

Le dernier rhinocéros blanc mâle du Nord est mort en mars 2018 au Kenya. Nommé Sudan, l'animal était âgé de 45 ans et vivait dans une réserve kényane. Le rhinocéros blanc est un espèce en voie d'extinction à cause de braconnage qui a pu sévir dans les années 1970 et 1980 .

Jeanne Bulant