BFMTV

L'ourse Viviane a été aperçue dans l'Aude

Les recherches se poursuivent pour retrouver l'ourse Viviane, aperçue deux fois ces derniers jours dans l'Aude.

Les recherches se poursuivent pour retrouver l'ourse Viviane, aperçue deux fois ces derniers jours dans l'Aude. - -

Recherchée depuis dimanche, l'ourse a été vue dans la région de la réserve africaine de Sigean, dont elle s'est échappée.

Viviane n'est pas complètement perdue. L'ourse, qui s'est échappée de la réserve africaine de Sigean, a été aperçue à deux reprises lundi soir et mardi matin dans les environs de la réserve. Elle n'a pas encore pu être interceptée.

L'ourse a été aperçue en dernier lieu mardi vers 9 heures par une joggeuse sur l'île Sainte-Lucie, en bordure de l'étang de Bages, entre Gruissan et Port-la-Nouvelle, a indiqué la préfecture, confirmant une information du site de l'Indépendant.

Lundi soir, c'est un couple qui l'avait aperçue sur la route D3 entre Portel-des-Corbières et Sigean, à moins de 5 kilomètres de la réserve.

Un "V" sur la poitrine

Les gendarmes et les personnels de la réserve l'avaient alors cherchée en vain, malgré l'aide de chiens spécialisés. Le dernier témoignage a contribué à réorienter les recherches avec le concours d'un hélicoptère vers l'étang de Bages.

Selon le directeur de cabinet du préfet de l'Aude Nicolas Martrenchard, les équipes cherchant l'animal s'efforçaient vers 10 heures d'établir un contact visuel avec l'animal, pour pouvoir l'endormir par des tirs de seringues hypodermiques. "On ne veut pas l'effaroucher, moins il y aura de monde dans les environs, mieux cela vaudra", a-t-il ajouté.

La femelle recherchée fait partie d'un groupe de 20 ours du Tibet qui s'est progressivement développé à Sigean depuis 1974. Ces ours noirs se distinguent par un dessin de poils blancs en forme de V sur la poitrine.