BFMTV

Condamné à 54 jours de prison pour avoir trop de chats

-

- - -

Au Canada, la ville de Francklin a un règlement strict concernant la possession d’animaux de compagnie : un seul chat par foyer est autorisé. Sylvain Brunette, lui, en a six. Et pour cela, il a été condamné à une peine de prison ferme.

Sylvain Brunette, 54 ans, habitant de Francklin, s’est retrouvé incarcéré. Son crime ? Avoir six chats - plutôt qu’un seul comme le veut la réglementation municipale – et venir en aide aux chats errants dans le besoin, alors que la loi interdit de les nourrir. Pour ces faits, il a été condamné à 54 jours de prison par un juge à la Cour municipale.

Celui qui jure vouer une véritable "passion pour les animaux" depuis son enfance trouve très injuste le fait d’être enfermé avec des criminels juste parce qu’il a… trop de chats. "Les gars sont gros, grands et méchants. Moi tout ce que je veux, c’est m’occuper de mes chats", a-t-il déclaré au Journal de Montréal.

Sylvain Brunette était cependant dans le collimateur de la Justice depuis 2013 pour n’avoir jamais payé ses amendes. Mais pour lui, ce n’est pas une raison : "Imaginez, moi j’étais là pour avoir gardé mes chats et je ne ferai pas de mal à une mouche !", s’est-il indigné.

Après quatre jours de prison, l’homme a finalement pu être libéré grâce à la caution payée par sa famille, soit 1.409 dollars canadiens (environ 966 euros). 

A lire sur le même thème La justice américaine condamne un bourreau de chats

Elisa Gorins