BFMTV

Chypre: appels pour sauver des animaux malades coincés sur un bateau

Image d'illustration - Une vache

Image d'illustration - Une vache - GERARD JULIEN © 2019 AFP

Une cargaison d'animaux partie d'Espagne en décembre est actuellement au large de l'île de Chypre. Le Parti animaliste chypriote réclame une intervention des autorités.

Le Parti animaliste de Chypre a pressé dimanche le gouvernement chypriote d'intervenir pour sauver des centaines de bovins malades et coincés sur un bateau ancré au nord de l'île méditerranéenne divisée.

Une cargaison d'animaux partie d'Espagne en décembre se trouve désormais au large de l'autoproclamée République turque de Chypre-Nord - non reconnue par la communauté internationale - car aucun pays ne veut laisser entrer le bétail sur son territoire, selon le parti.

Utiliser "tous les moyens appropriés"

Le Parti animaliste a appelé la République de Chypre, qui contrôle les deux tiers sud de l'île, à utiliser "tous les moyens appropriés" pour secourir les animaux malades et en errance depuis deux mois. Nicosie a été appelée à solliciter l'aide de la Commissaire européenne à la Santé, la Chypriote Stella Kyriakidou, sur la question.

Chypre est divisée depuis l'invasion en 1974 de son tiers nord par l'armée turque en réponse à un coup d'Etat visant à rattacher l'île à la Grèce.

Selon le journal britannique The Guardian, des milliers de bovins sont bloqués en mer dans deux bateaux qui ont quitté l'Espagne mi-décembre. Les deux navires devaient partir pour la Libye, rapporte le quotidien, mais de nombreux ports ont refusé de laisser entrer les animaux en raison d'une épidémie de fièvre catarrhale à bord.

L'envoi de vétérinaires à bord

L'un de ces bateaux, le Elbeik, est ancré au large de la ville chypriote de Famagouste (nord-est) et transporte quelque 1700 bovins, selon le journal.

Le quotidien chypriote Phileleftheros affirme que les autorités sont au courant de la situation et surveillent si le bateau entre dans les eaux territoriales de la République de Chypre. Selon le journal, l'ONG internationale Compassion in World Farming a demandé au ministère chypriote de l'Agriculture d'envoyer des vétérinaires à bord pour examiner dès que possible les animaux.

Avec la pandémie, des centaines de milliers d'animaux sont "pris au piège" dans des conditions de transport inappropriées, selon le Parti animaliste chypriote qui a rejoint une campagne pour interdire le transport d'animaux vivants.

S. V. avec AFP