Santé

Covid-19: une dose de rappel d'ARN messager pour ceux qui ont eu le vaccin monodose Janssen

Le
i
Des doses de vaccin Janssen de Johnson & Johnson - Frederic J. BROWN © 2019 AFP
La Haute Autorité de Santé recommande que cette "dose de rappel avec un vaccin à ARNm" soit proposée à partir de quatre semaines après la première injection.
Publicité

La monodose ne suffit plus. La Haute Autorité de Santé préconise une deuxième injection pour les personnes vaccinées avec le sérum Janssen. Un vaccin monodose qui doit donc désormais être complété par une injection avec un vaccin doté de la technologie à ARN messager.

"En ce qui concerne les personnes primovaccinées avec le vaccin Janssen, la HAS recommande qu’une dose de rappel avec un vaccin à ARNm [...] leur soit proposée à partir de 4 semaines après la première injection", indique l'autorité sanitaire.

"Une protection insuffisante" face au variant Delta

La Haute Autorité de Santé ajoute que "les données montrent en effet une protection insuffisante conférée par une seule dose de vaccin [...] contre les formes symptomatiques liées au variant Delta, et les données disponibles ne permettent pas de confirmer l’efficacité à long terme du schéma de vaccination à une dose du vaccin Janssen contre le variant Delta".

Publicité

En outre, la HAS estime qu'il n'y a "pas d'argument suffisant à ce jour" pour privilégier un vaccin à ARN messager, le Pfizer et le Moderna "étant tous les deux très efficaces contre les formes graves de Covid-19, y compris celles liées au variant Delta".

Hugues Garnier avec AFP Journaliste BFMTV

Top Articles