Le texte arrivera en commission à partir de lundi.
 

La proposition de loi anti-casseurs voulue par Edouard Philippe sera au menu de la commission des lois de l'Assemblée nationale cette semaine. Dans les rangs de la majorité, on craint une entrave à la liberté, et on réclame des modifications.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire