BFMTV

Les plages les plus secrètes de France

Crique dans le massif de l’Esterel, sur la Côte d’Azur

Crique dans le massif de l’Esterel, sur la Côte d’Azur - StevanZZ/Shutterstock

Envie de soleil et de sable chaud sans horde de touristes à vos côtés? Voici notre sélection de dix belles plages préservées sur les côtes françaises.

En Corse, sur la Côte d’Azur, la côte basque ou en Bretagne, si certaines plages sont prises d’assaut par les vacanciers, d’autres plus discrètes et confidentielles restent accessibles à ceux qui souhaitent profiter du soleil en toute tranquillité.

1. La baie de Loya, sur la côte basque

En partant de la grande plage d’Hendaye, après la pointe Sainte-Anne, la baie de Loya surgit, paisible et imperturbable. Perle du Pays basque, cette plage de galets bordée d’eau claire n’est accessible qu’aux randonneurs ou aux plaisanciers, ce qui en fait un petit paradis peu fréquenté. Pour rejoindre cette crique surplombée de falaises escarpées, il faut emprunter le sentier du littoral depuis Hendaye, Urrugne ou le domaine d’Abbadia.

Attention: le chemin est accidenté et mal indiqué, et nécessite une paire de baskets pour ne pas glisser. Toute la beauté de cette plage se révèle au coucher du soleil lorsque les roches se voilent d’une lumière dorée.

2. Omonville, dans la Manche

Au creux de cette baie naturelle qui borde la Manche, un petit port et une plage charmante. Peu connue des touristes, cette courte étendue de galets, longée par de jolies maisons de granit recouvertes de schistes, séduit par son charme désuet. Avec son eau cristalline, la plage normande d’Omonville invite à la rêverie, à un voyage dans le temps.

3. Le Cran d’Escalles, dans le Pas-de-Calais

Le Cran d'Escalles
Le Cran d'Escalles © piande/Flickr

Joyau de la côte d’Opale, la plage du Cran d’Escalles, située en contrebas du Cap Blanc Nez et de ses majestueuses falaises de craie blanche, se dévoile après avoir traversé une entaille naturelle formée dans la roche. Là, ses kilomètres de plage offrent un cadre de promenade idyllique (et de baignade pour les plus téméraires!) face à la mer du Nord et à la Manche. Pour bénéficier d’un banc de sable étendu, privilégiez une visite à marée basse.

4. La plage de la Fosse de Plévenon, en Bretagne

Plévenon
Plévenon © Tourisme Bretagne

Sur la route du Cap Fréhel à proximité des Grèves d’En Bas, se niche dans une jolie crique la plage de la Fosse de Plévenon. Un environnement sauvage avec une étendue de sable fin, quelques dunes, des massifs d’ajoncs et de bruyères et une enfilade de rochers qui la protègent du vent. Cette plage, accessible en voiture puis à pied en empruntant un chemin sablonneux, offre un panorama saisissant sur l’emblématique Cap Fréhel et ses falaises.

5. La plage du Petit Sochard, en Vendée

Le petit Sochard
Le petit Sochard © Aygul Bulte/Shutterstock

Beaucoup moins connue et fréquentée que les autres plages de Saint-Jean-de-Monts, la plage du Petit Sochard est un havre de paix. Située autour de l’hippodrome, à proximité du Pont d’Yeu et de Notre-Dame-de-Monts, et longée par d’agréables sentiers, elle bénéficie d’un environnement sauvage et préservé avec de belles dunes de sable fin.

Son accès peu balisé, avec une marche de quelques minutes à travers les dunes, en fait une plage confidentielle où se baigner dans une eau vivifiante, en toute tranquillité.

6. La plage Jean Blanc au Lavandou

Au pied du massif des Maures, la plage Jean Blanc illustre à elle seule l’incroyable beauté des calanques méditerranéennes. Bordée de pins, cette étendue de sable blanc face à une mer turquoise fait partie des plages sauvages du Lavandou. Son accès relativement difficile (il faut descendre un escalier d’une centaine de marches) en fait le repère idéal des amateurs de farniente peu adeptes de la foule. Sur la gauche de la plage, un autre trésor se cache derrière les rochers: la crique de l'Éléphant réputée pour son eau émeraude (fréquentée par les naturistes!).

7. Le Cap Taillat, dans le Var

Le cap Taillat
Le cap Taillat © Juergen Wackenhut/Shutterstock

A la frontière des communes de Ramatuelle et de la Croix-Valmer, le cap Taillat s’élance sur la mer en lisière de la baie de Briande. Son remarquable isthme sableux, qui permet de relier le cap au continent, et son environnement sauvage et préservé en font le spot idéal pour profiter en toute quiétude des eaux transparentes du coin. Classée zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique, le cap Taillat offre également l’occasion d’une belle promenade le long du littoral de l’Escalet et de la Bastide Blanche, qui permet de s’émerveiller devant des criques sublimes.

8. Les criques de l’Esterel, dans le Var

A la sortie du golfe de Saint-Tropez, en direction de Saint-Raphaël, le massif volcanique de l’Esterel cache de nombreuses criques et plages sauvages d’une beauté renversante. Le long de la Corniche d’Or, les roches ocre s’écrasent dans une eau aux sublimes nuances de bleu. Les plus belles criques se situent entre le Trayas et Anthéor, en contrebas de la forêt domaniale de l’Esterel, notamment vers la pointe de l’observatoire Cap Roux.

Cet espace naturel protégé, qui échappe encore au tourisme de masse, est le lieu idéal pour les amateurs de snorkeling qui pourront admirer un écosystème sous-marin remarquable.

9. La plage de la Cala di Conca, en Corse

Loin des plages surpeuplées de Porto-Vecchio ou de Bonifacio, la côte ouest de la Corse regorge de trésors cachés qui nécessitent, pour les découvrir, plusieurs heures de marche ou un bateau. Parmi eux, la crique de la Cala di Conca abrite une plage de sable fin à l’eau limpide où règne calme et tranquillité. Accessible après 2h30 de marche depuis la plage de Tizzano, ce joyau au décor paradisiaque est bordée par un épais maquis. On se croirait au bout du monde.

10. La plage de Roccapina, en Corse

Roccapina
Roccapina © Pascal Pochard Casabianca/AFP

Dépaysement garanti. Située à mi-chemin entre Bonifacio et Sartène, dans le sud de la Corse, la plage sauvage de Roccapina est une merveille de la nature. Façonné par les embruns, les vents et les pluies, le granit rose des falaises a pris la forme d’un lion couché face à la Méditerranée. Sable fin et eau turquoise attendent ici les marcheurs qui devront, pour l’atteindre, arpenter un chemin de terre et de pierre.

Pour découvrir une plage encore plus isolée, il suffit de parcourir le sentier qui contourne le lion et qui permet de rejoindre la plage d’Erbaju, réputée pour sa succession de petites dunes.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV