BFMTV

VIDEO - Marseille: un homme blesse un policier avant d'être tué par la police

C'est ici, sur le port de l'Estaque, que la fusillade mortelle a eu lieu.

C'est ici, sur le port de l'Estaque, que la fusillade mortelle a eu lieu. - Bertrand Langlois - AFP

La police a abattu dimanche le conducteur d'un véhicule à Marseille, qui avait ouvert le feu et volontairement roulé sur un policier, gravement blessé. Une passante touchée par un éclat de balle a quitté l'hôpital.

Un fait divers a mal tourné à Marseille. Dimanche, un homme âgé de 37 ans a blessé grièvement un policier avant d'être abattu par les forces de l'ordre en pleine rue, sur le port de l'Estaque.

Selon nos informations, le fonctionnaire de police blessé, un brigadier-chef de 41 ans, souffre de plusieurs contusions et fractures graves, et d'une lésion à la rate. "La voiture lui est passée dessus, c'est un miraculé", confie une source proche du dossier. Il devait être opéré lundi, avait déclaré dans la nuit de dimanche à lundi une source proche de l'enquête.

Car-jacking dans une station-essence

Tout débute peu après 19 heures, lorsqu'un vol à main armée éclate dans une station essence sur une nationale, à une quarantaine de kilomètres de Marseille. L'homme, connu des services de police, s'empare d'une Citroën C3 et prend la fuite. Mais à l'intérieur du véhicule se trouve encore le téléphone de la victime. Les policiers réussissent donc à localiser le malfaiteur une heure plus tard, dans une cité de la ville.

Les forces de l'ordre lui intiment une première fois de s'arrêter, mais il ouvre le feu et prend la fuite. Rattrapé sur le port de l'Estaque, il refuse de nouveau de s'arrêter, et roule littéralement sur l'un des policiers, devant de nombreux touristes médusés, attablés en terrasse. Les forces de l'ordre ouvrent alors le feu et abattent le malfaiteur.

La passante blessée a quitté l'hôpital

Une passante de 39 ans, qui se trouvait non loin sur le trottoir, sera malencontreusement touchée par un éclat de balle à la jambe durant la fusillade sur le port. Légèrement blessée, elle a quitté l'hôpital dans la nuit.

M. K. et A. G.