BFMTV

Vaucluse: des "foulards rouges" s'opposent aux gilets jaunes

Un rassemblement  de gilets jaunes - Image d’illustration

Un rassemblement de gilets jaunes - Image d’illustration - Xavier Leoty - AFP

Pacifiques, ces internautes ne souhaitent plus être bloqués par les barrages des manifestants.

Selon un récent sondage Elabe pour BFMTV, 75% des Français interrogés affirment soutenir l'action des gilets jaunes. Pourtant, ce mouvement qui s'installe fendille peu à peu l'opinion publique et certains voix discordantes commencent à se faire entendre. 

C'est le cas dans le Vaucluse où plusieurs internautes ont créé le mouvement des Foulards Rouges sur Facebook, une page qui regroupe aujourd'hui un peu plus de 1.000 membres, et qui dénonce les actions des gilets jaunes et l'inaction des pouvoirs publics. 

"Puisque le préfet et les forces de l'ordre ne souhaitent pas faire respecter l'Etat de droit, le mouvement citoyen "foulards rouges" le fera lui-même, sans violence, mais avec détermination" peut-on lire en préambule de cette page mise en ligne en début de semaine. 

La page Facebook des Foulards Rouges
La page Facebook des Foulards Rouges © Facebook

Mouvement pacifique

L'objectif de ce nouveau mouvement est ainsi, de manière pacifique, de débloquer certains accès et routes bloqués dans leur département, dont de nombreux ronds-points. "Si les foulards rouges se coordonnent, cela peut parfaitement être faisable de débloquer des ronds-points, à condition d'intervenir au bon moment" explique un administrateur. En revanche, il n'est pas précisé de quelle manière les contre-manifestants souhaitaient procéder. 

"Soyons vigilants, attention à ne pas monter le peuple français les uns contre les autres. Soyons intelligents dans les paroles et les actes" explique un second membre dans le Huffington Post

A l'heure actuelle, le "plan de bataille" des internautes ne semble pas encore bien établi. Le fil de discussion de ce groupe semble être une sorte de défouloir pour les automobilistes excédés par la situation. Ce week-end, pour montrer leur mécontentement, ils devraient apposeront un foulard rouge sur le tableau de bord de leur véhicule. 
Hugo Septier