BFMTV

Une marque de rasoir montre pour la première fois des femmes poilues

Pub Billie

Pub Billie - Capture d'écran Youtube/ Billie

La marque américaine de rasoir Billie a décidé de rompre avec des décennies de publicités montrant des femmes en train de raser des jambes parfaitement lisses.

"Des poils, tout le monde en a. Même les femmes". En énonçant cette évidence, une marque américaine proposant des rasoirs pour femme est à l'origine d'une petite révolution dans le monde de la publicité. Après qu'une première marque de protections hygiéniques a décidé de représenter du liquide rouge et non plus bleu pour évoquer le sang des règles, la marque Billie a centré sa campagne de pub autour de vraies femmes poilues.

Billie
Billie © Capture d'écran Billie
Billie
Billie © Capture d'écran Youtube/ Billie

"Ce sont vos poils, après tout"

Sous les aisselles, sur les jambes, sur le ventre et même sur les orteils, les mannequins mis en scène par la marque ont des poils, contrairement à toutes les femmes présentées jusque-là dans les pubs vantant des rasoirs ou des produits dépilatoires. Postée sur les réseaux sociaux, la campagne a été très bien accueillie. La vidéo publiée sur le compte Instagram de la marque le 26 juin a été vue près de 250.000 fois et plus de 22.000 fois pour celle postée sur Twitter.

La marque prend aussi soin de ne pas imposer d'injonctions aux femmes, leur laissant le choix de se raser ou non. "Le monde prétend que les poils n'existent pas, mais ils existent, nous avons vérifié. Donc quel que soit la manière ou le moment, si jamais vous voulez vous raser, nous serons là", clame la campagne. "Ce que vous en faites vous regarde - les laisser pousser, s'en débarrasser, les coiffer. Ce sont vos poils, après tout", peut-on lire sur son site internet.

Pas de "taxe rose" sur ses produits

"Nous n'avons pu que remarquer l'omniprésence des peaux glabres dans les publicités pour rasoir", explique Goergina Gooley, la cofondatrice de Billie, dans le magazine américain Glamour. "Il nous semblait étrange que ces marques ne montrent que des femmes en train de 'raser' des jambes parfaitement lisses et sans poils", ajoute-t-elle. 

Pour donner plus de poids à sa prise de position, Billie s'engage aussi à ne pas appliquer la "taxe rose" sur ses produits, cette fameuse taxe qui s'applique sur les marchandises marketées pour les femmes et les rend plus chères que leurs équivalents destinées aux hommes. 

Lancée en 2017, Billie propose des abonnements permettant de recevoir (uniquement aux Etats-Unis pour le moment) un kit de rasage complet à la fréquence de son choix. 

Charlie Vandekerkhove