BFMTV

Une carte postale a mis 43 ans pour faire le trajet entre Nice et Lorient

Une boîte aux lettres. (Photo d'illustration)

Une boîte aux lettres. (Photo d'illustration) - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Une carte postale, postée à Nice le 21 mai 1974, est arrivée à sa destination, une boîte aux lettres de Lorient, le 22 juillet dernier. Malheureusement, le destinataire est introuvable.

Au moment où cette carte postale a été postée à Nice, le 21 mai 1974, Valéry Giscard d'Estaing venait d'être élu Président, mais Alain Poher résidait encore à l'Elysée pour quelques jours, tandis que Pierre Messmer n'avait pas encore tendu les clés de l'Hôtel Matignon à Jacques Chirac. Elle n'est parvenue au domicile lorientais, dans le Morbihan, auquel elle était adressée que le 22 juillet dernier, raconte RTL sur son site internet.

L'enquête de la postière

Malheureusement, comme on pouvait s'en douter, cette carte, portant au verso un court récit de vacances, n'a pas trouvé son destinataire, Raymond Côtard. La factrice a bien vu en la délivrant que la date d'envoi remontait à plusieurs décennies. Elle a expliqué qu'elle conduirait une enquête et a d'ailleurs commencé. Hélas, Ramond Côtard n'apparaît pas sur l'état-civil du Morbihan. Elle est aussi allée à la rencontre de la patronne d'un bar de Lorient, voisin du logement, sans récolter d'indice supplémentaire.

Les choses vont-elles en rester là ou connaître un dénouement heureux grâce à un concours de circonstances favorable? Après tout, si la carte postale est arrivée à bon port après 43 ans de délai, il n'y a pas de raison de désespérer.

Robin Verner