BFMTV

Sida: et si l'ADN humain était la solution pour lutter contre le virus?

Une enzyme contenue dans l'ADN permettrait de bloquer l'action du VIH (photo d'illustration).

Une enzyme contenue dans l'ADN permettrait de bloquer l'action du VIH (photo d'illustration). - Jody Amiet - AFP

Des scientifiques français ont découvert qu'une enzyme contenue dans l'ADN humain permettait de bloquer l'action du virus du sida. Une nouvelle piste vers la guérison de cette maladie.

L’ADN pourrait neutraliser le VIH. C’est en tout cas ce qu’on découvert des chercheurs français. Dans une étude publiée ce mardi dans la revue Clinical Microbiology and Infection, ils décrivent comment une enzyme (molécule située dans l’ADN) a permis à deux hommes infectés d’être guéris du Sida.

Les deux patients infectés par le virus n’ont jamais été malades. Aucune analyse de sang n’a su le détecter. Ils n’ont donc jamais reçu de traitement. L’un d’eux, âgé de 57 ans, a été infecté il y a plus de 30 ans. Sa séropositivité avait été diagnostiquée dès 1985. Le second a 23 ans. Il aurait été infecté en 2008.

Bloqué par une enzyme

Grâce à une analyse, les chercheurs sont parvenus à reconstituer le virus retrouvé dans le génome des patients. Ils ont découvert qu’une d’enzyme, l’Apobec, bloquait les informations délivrées par le VIH, l’empêchant de se propager dans l’organisme.

Incapable de se multiplier, le virus ne disparaît pas pour autant de l’ADN de ces patients. D’habitude, cette enzyme est inactivée par l’une des protéines du virus du Sida. Cette découverte pourrait ainsi constituer une nouvelle piste pour bloquer l’action du VIH.

Le Sida fait partie de la famille des rétrovirus, capables de s’intégrer dans l’ADN humain. Didier Raoult, rédacteur en chef de la revue Clinical Microbiology and Infection et co-auteur de l’étude, assure dans Le Point qu’"environ 8 % du génome humain contient des rétrovirus désactivés". De la même manière, le virus du Sida pourrait donc être désactivé. Une résistance au VIH qui serait même transmissible à la descendance.

A. Dt.