BFMTV

Selfie, zadistes et bolos: les nouveaux mots du Larousse

Ils étaient 600 à prétendre faire leur entrée. Au final, 150 nouveaux noms et 56 nouvelles personnalités figurent dans l'édition 2016 du célèbre dictionnaire, qui fête ses 160 ans.

A l'instar de la promotion de la Légion d'honneur, chaque année à la même époque, la liste des nouveaux entrants dans le dictionnaire Larousse est largement scrutée et commentée. Reflet de la société et des tendances, pour les 160 ans de l'institution, 150 mots et 56 personnalités font leur entrée au Panthéon de la langue française. 

> Les nouvelles technologies à l'honneur

Véritable phénomène, le selfie fait une apparition remarquée dans la promotion 2016 du Larousse et légitime le fait de se prendre en photo avec son téléphone. Pour preuve, son équivalent québécois, egoportrait, est également intronisé. L'informatique et les réseaux sociaux marquent leur empreinte avec l'entrée de community manager et de big data, "l'ensemble des données générées par les nouvelles technologies", comme le rapporte Le Parisien. Les néologismes anglophones partagent toutefois leurs pages avec des termes techniques "100% français", comme cybercrime ou cybersexe.

> L'influence de l'actualité

Avant les événements de l'automne dernier à Sivens, qui utilisait - ou même connaissait - le mot zadiste? Le voilà désormais consacré par le Larousse qui le définit comme un "militant qui défend une ZAD, une zone à défendre". Dans la thématique écologiste, on retrouve également les mots covoiturer, écoconduite, recyclerie ou gyropode, ce véhicule à deux roues conduit debout. L'actualité politique n'est pas en reste, avec l'entrée du mot dédiabolisation, cher au Front national.

Du côté des noms propres, la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai, prix Nobel de la paix à seulement 17 ans, et Maryam Mirzakhani, mathématicienne iranienne et première femme à décrocher la médaille Fields, intègrent également le céllèbre dictionnaire. 

Enfin, Rosetta, la sonde lancée dans l'espace et dont le voyage captive le monde entier, figure également sur la liste des nouveaux entrants, rappelle Le Figaro.

> Les nouvelles tendances

Les bolos font leur entrée au Larousse. Le célèbre dictionnaire consacre ces "personnes naïves ou peu courageuses, ou complètement ridicules, voire stupides". Bref, la lose, qui fait également son entrée, pour eux. Autre manière de critiquer: le terme mémériser, ou comment vieillir une femme, se démocratise. Comme les tutos, que les bricoleurs du dimanche ou les apprentis musiciens connaissent si bien.

La recette du Larousse 2016, c'est aussi un soupçon de termes culinaires comme Yuzu, ce cousin du citron originaire d'Asie, le cari, plat traditionnel indien, le biryani, une recette à base de riz populaire en Asie mais aussi au Moyen-Orient ou la focaccia, le fameux pain italien.

> Les personnalités du moment

Surprenant, Pierre Richard, l'acteur du Grand blond à la chaussure noire, fait seulement son entrée cette année dans le Larousse, à l'âge de 80 ans. Parmi les petits nouveaux, on retrouve Charb, l'ex-directeur de la rédaction de Charlie Hebdo assassiné en janvier, la maire de Paris Anne Hidalgo, le nageur Florent Manaudou, l'artiste Banksy ou le pâtissier Pierre Hermé. Le philosophe Bernard-Henry Lévy fait également partie de la promotion 2015. Pourquoi maintenant ? "Ce doit être une personne qui a œuvré pour la culture et le savoir, avec l'idée de pérennité", explique au Figaro Carine Girac, directrice du département dictionnaires et encyclopédies chez Larousse.

J.C.