BFMTV

Seine-Saint-Denis: il manquait 170 élèves à la rentrée et non 3900, le rectorat reconnaît une erreur

Début septembre, le rectorat de Créteil avait indiqué au Parisien que parmi les 202.006 enfants attendus à la rentrée dans les écoles du département, 3900 ne s'étaient pas présentés.

"Une erreur dans le recueil des données prévisionnelles". C'est ainsi que le recteur de l'académie de Créteil, qui regroupe les départements de Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, explique l'écart important entre le nombre d'élèves absents dans les établissements de Seine-Saint-Denis annoncé début septembre et les chiffres réels, qui ont nécessité plusieurs semaines de consolidation, rapporte Le Parisien.

Quelques jours après la rentrée scolaire, lors d'une réunion avec des élus de Seine-Saint-Denis, Daniel Auverlot avait indiqué que 3900 enfants ne s'étaient pas présentés dans leurs établissements. En cause: d'éventuels décrochages suite au confinement, des familles bloquées à l'étranger ou des déménagements imprévus.

Le recueil des données "sans doute complexifié par le confinement"

Après vérification, seuls 170 élèves absents ont finalement été enregistrés dans le département où "le confinement a sans doute complexifié le recueil des données", explique le recteur. Chaque année, l'Education nationale établit des chiffres prévisionnels qui sont ensuite confirmés ou non dans les jours suivants la rentrée scolaire.

Le 7 septembre, invité sur le plateau de BFMTV, le ministre de l'Education nationale avait invité à prendre les données du rectorat avec précaution. "Ce chiffre n'est pas exact, ce n'est qu'une estimation", avait assuré Jean-Michel Blanquer.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV