BFMTV

Savoie: une station thermale à l'arrêt depuis quatre mois à cause d'une bactérie

Habituellement, quelque 12.000 curistes se rendent chaque année dans la station de Brides-les-Bains. À cause de la fermeture des thermes depuis quatre mois, toute la ville pâtit économiquement.

C'est une ville aux rues désertes. Depuis quatre mois, les thermes de Brides-les-Bains, en Savoie, sont fermées à cause d'une bactérie que les autorités sanitaires ne parviennent pas à éradiquer. Habituellement, ce sont quelques 12.000 curistes qui viennent chaque année dans ce complexe thermal spécialisé dans l'amaigrissement.

"Elle s'est immiscée à l'intérieur de nos réseaux, elle y a prospéré. On a essayé de l'en déloger mais sans réussite totale donc nous respectons les normes et nous n'avons pas pu rouvrir les thermes de Brides-les-Bains", se désole Philippe Delavallée de la compagnie Lebon, gestionnaire des thermes.

L'économie locale au ralenti

La fermeture des thermes a des conséquences désastreuses sur l'économie de la commune, qui tourne à vide. Depuis plusieurs mois, l'activité a drastiquement chuté, notamment au casino.

"Aujourd'hui, nous sommes à moins de 60% depuis le début de la saison au point de vue restauration", étaye Didier Aubert, directeur du casino de Brides-les-Bains. "Actuellement, on tourne plutôt à 20-30 couverts le midi, quelques fois mieux, mais par contre le soir ça peut être 12 ou 14."

À cause de cette saison désastreuse, certains commerçants n'ont pas d'autre choix que de mettre la clé sous la porte.

"Il y a déjà eu une fermeture, une autre en passe de survenir fin août et deux autres (commerces) qui sont sérieusement menacés. Et on ne sait pas encore ce qu'il va se passer en septembre-octobre", déplore David Falleta, président de l'association des commerçants de la ville. 

Les thermes resteront fermés jusqu'en mars 2020. D'ici là, des travaux vont être réalisés sur le réseau d'approvisionnement d'eau.

Thibaud Cheminant, Maxime Bonnet, Olivier Jouglard et Clarisse Martin