BFMTV

Revivez le direct de Bourdin & Co du 17 mai

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr - -

Ce vendredi dans Bourdin & Co, le Pr Didier Cremniter a analysé les conséquences sur les enfants du suicide d’un homme devant eux. Florian Philippot et Jean-Claude Mailly sont pour leur part revenus sur la conférence de presse de Hollande dénonçant pour l'un la position française face à l'Europe et pour le second l'absence du pouvoir d’achat dans le discours du président. A 8h35 : Manuel Valls.

Invités, témoignages, débats... retrouvez ici tous les moments forts de Bourdin & Co ce vendredi sur RMC :

Il est 9h, c'est la fin de ce live. Merci de l'avoir suivi avec nous. On se retrouve lundi dès 7h pour une nouvelle semaine.

8h35 - Manuel Valls est l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV jusqu'à 9h. Manuel Valls doit répondre aux accusations de l’opposition sur sa gestion des évènements de lundi dernier, en marge de la remise du trophée au PSG. Le ministre de l’Intérieur, homme fort du gouvernement, revient aussi sur la question de la sécurité dans les écoles après le suicide d’un homme dans une maternelle

8h25, c'est l'heure du Parti Pris d'Hervé Gattegno : Un président offensif, un style offensant

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière

Le secrétaire général de Force Ouvrière a lui aussi suivi la conférence de presse de François Hollande. Le syndicaliste ne veut pas de relèvement de l’âge de départ à la retraite comme l’a annoncé François Hollande. Jean-Claude Mailly regrette également que le président n’ait rien dit sur le pouvoir d’achat.

Sur les retraites

8h17 - Jean-Claude Mailly : « Augmenter les cotisations retraites ce n'est pas augmenter les impôts. L'espérance de vie en bonne santé, c'est 62 ans pour les hommes et 63 pour les femmes. Ça a baissé depuis le début de la crise. Quand le chômage explose, il y a beaucoup de pertes de recettes. Lors de la conférence sociale nous nous opposerons au relèvement de l'âge de départ à la retraite ».

Sur la conférence de presse de François Hollande jeudi

8h14 - Jean-Claude Mailly : « Le pouvoir d'achat a été oublié par le président. Le gouvernement n'envisage pas de donner un coup de pouce ou de soutenir le pouvoir d'achat. Le côté positif : certains objectifs européens comme l'emprunt. Positif aussi le grand projet d'investissement sur 10 ans. Mais on ne se donne pas les moyens de ces objectifs ».

Florian Philippot, vice-président du Front national

François Hollande a donné la deuxième conférence de presse de son quinquennat jeudi après-midi. Pour le Front national Hollande est un « petit porte-parole de la Commission » européenne qui s’est montré « servile » vis-à-vis de Bruxelles.

7h47 - Florian Philippot : « Il faut arrêter l'euro. Les Français ont encore un peu peur de cette sortie de l'euro. L'espérance de vie n'augmente plus... Cela devrait nous alarmer. En pleine crise, nous ne remettons pas en cause les 35 heures. Leur suppression ferait trop de mal aux petites entreprises ».

Sur les retraites

7h45 - Florian Philippot : « Il va falloir travailler plus longtemps nous a dit François Hollande. Il ne disait pas la même chose pendant sa campagne. Le problème des retraites c'est qu'il n'y a pas assez de monde qui travaille. Il faut changer de politique économique pour créer de l'emploi ».

Sur le discours de François Hollande

7h43 - Florian Philippot : « Notre analyse elle frappe les yeux. Nous avons confirmation que nous n'avons plus un président mais un porte-parole de la Commission européenne. On ne parle plus de France mais d'Europe ».

7h25, c’est l’heure de retrouver les Coulisses de la Politique avec Jean-François Achilli, directeur de la rédaction de RMC : Hollande en chef de clan à la maison de l'Amérique latine

Professeur Didier Cremniter, directeur de la cellule d’urgence médico-psychologique de Paris

Jeudi à Paris un homme s’est suicidé par arme à feu dans une école maternelle devant une dizaine d’enfants. L’homme, séparé de sa femme depuis quelques années vivait mal cet éloignement. Le professeur Cremniter analyse les conséquences de ce geste sur enfants témoins de la scène.

7h14 - Didier Cremniter : « Je ne dis pas que les enfants vont oublier. Je crois que personne ne peut accepter. L'important c'est la qualité de l'environnement. Des enfants immédiatement protégés bénéficiant d'une écoute, l'évolution sera différente. Ces enfants ne devraient pas avoir besoin d'être suivis très longtemps. Les parents doivent eux aussi bénéficier d'une écoute. Il faut donner immédiatement des repères ».

Bonjour à tous, il est 7h. Nous sommes ensemble jusqu'à 9h et ce vendredi, le discours de François Hollande et sa conférence de presse jeudi sont au coeur de cette matinale.

Tugdual de Dieuleveult avec Jean-Jacques Bourdin