BFMTV

Gironde: un dessin animé de Noël, jugé pas assez laïc, interrompu pendant une projection scolaire

Une salle de cinéma

Une salle de cinéma - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Les enseignants se sont rendus compte que le long-métrage revisitait l'histoire de la naissance de Jésus.

Ils n’auront pas pu voir le dessin animé jusqu’au bout. À l’approche des vacances de Noël, un groupe de 83 écoliers de Langon (Gironde) se sont rendus au cinéma avec leurs enseignants dans le cadre d’une sortie scolaire le 13 décembre dernier. Au programme, la projection du dessin animé L’Étoile de Noël.

La séance a finalement tourné court. Après quelques minutes de visionnage, les enseignants ont décidé d’interrompre le film, estimant que ce dernier n’était pas en phase avec les valeurs de l’école républicaine laïque, raconte Le Républicain Sud-Gironde.

"Un petit âne courageux, Bo, rêve d’une vie meilleure loin du train-train quotidien du moulin du village. Un jour, il trouve le courage de se libérer pour vivre enfin la grande aventure avec une brebis, une colombe, trois chameaux déjantés et des animaux de la ferme, très excentriques…", raconte le synopsis, classique à première vue pour un film réservé aux enfants. Seulement voilà, L’Étoile de Noël raconte l’histoire de la naissance de Jésus et du périple de Marie et Joseph jusqu’à Bethléem.

Vives réactions sur les réseaux sociaux

"J’avoue que je n’avais pas vu le film avant, il vient d’un grand studio américain", confie le responsable du cinéma qui a remboursé la séance. L’affiche du film, représentant une crèche, pouvait néanmoins donner une indication sur le contenu du long-métrage.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont prononcé de vives critiques à l’encontre des enseignants qui ont décidé d’interrompre la séance. Certains n’ont pas hésité à parler de "radicalisation laïque" ou de "christianophobie".

P.L