BFMTV

Pollution au plomb: Paris prend de nouvelles mesures

Une opération de dépollution au plomb dans une école à Paris.

Une opération de dépollution au plomb dans une école à Paris. - BFM Paris

La mairie de Paris a dévoilé ce mercredi de nouvelles mesures pour lutter contre la pollution au plomb à l'échelle de la capitale.

La Ville de Paris a décidé de prendre de nouvelles mesures contre la pollution au plomb. "Alors que la phase de mesures et d'actions centrées sur le périmètre Notre-Dame se termine, la Ville de Paris lance un plan d'actions d'une ampleur exceptionnelle et sans équivalent en France contre la pollution au plomb à Paris", indique la mairie de Paris dans un communiqué. Ce plan d'action qui va plus loin que la zone Notre-Dame s'articule autour de cinq axes.

En premier lieu, les tests et campagnes de nettoyage vont être renforcés dans les établissements accueillant des enfants de moins de sept ans. A ce titre, 60 établissements allant de crèches à des parcs et jardins vont être testés dans les semaines qui viennent avec "un nouvel instrument de mesure", précise la mairie de Paris. 

Le suivi des enfants renforcé

La Ville va par ailleurs engager des actions de communication et d'information auprès des médecins et des familles pour poursuivre et renforcer les dépistages du saturnisme. Le suivi des enfants de la ville va aussi être renforcé.

"Paris sera la première collectivité en France à mettre en place des enquêtes environnementales pour les enfants dont les prélèvements se situent dans le 'seuil de vigilance' entre 25 et 50µg par litre de sang".

Actuellement le lancement d'une enquête environnementale intervient pour des taux supérieurs ou égaux à 50µg/l.

Paris achèvera aussi l'identification des sources de pollution au plomb dans l'ensemble de l'espace public. Actuellement 80% des espaces verts parisiens ont été testés, ce suivi se terminera dans les mois à venir. Enfin, la ville a décidé de participer au financement d'une étude épidémiologique indépendante avec le Centre anti-poison et de toxicovigilance de Paris et les agences sanitaires concernées. 

va être renforcé. "Paris sera la première collectivité en France à mettre en place des enquêtes environnementales" pour des enfants dont les prélèvements se situent dans le seuil de vigilance. 

Carole Blanchard