BFMTV

Paris: un jardin à la mémoire des moines de Tibéhirine, 20 ans après

BFMTV
Les moines de Tibéhirine auront droit à un hommage posthume, 20 ans après leur enlèvement et leur assassinat. Un jardin parisien, qui ouvrira ses portes dans le courant du mois de mai, va leur être dédié.

Paris inaugurera le 30 mai un jardin à la mémoire des sept moines de Tibéhirine, vingt ans après leur assassinat, en hommage à leur "message d'amitié, d'ouverture et de dialogue", notamment avec les musulmans, a-t-on appris ce mercredi auprès des organisateurs.

Sept frères de l'ordre cistercien de la stricte observance avaient été enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 au monastère Notre-Dame de l'Atlas, sur les hauteurs de Médéa (Algérie). Leur mort avait été annoncée le 23 mai par un communiqué du Groupe islamique armé (GIA). Parmi eux figuraient le Père Christian de Chergé, prieur de Tibéhirine qui, au soir d'une longue coexistence avec les musulmans, a laissé un "testament spirituel" dans lequel il saluait chez son futur bourreau "l'ami de la dernière minute, qui n'aura pas su ce (qu'il) faisait".

A.M avec AFP