BFMTV

On a discuté avec la voix des "alertes coronavirus"

Le comédien Olivier Peigné

Le comédien Olivier Peigné - Capture BFMTV

Comédien professionnel, Olivier Peigné raconte les coulisses de la séance d'enregistrement de ces messages de prévention, le week-end du premier tour des élections municipales.

"Alerte coronavirus. Pour vous protéger et protéger les autres, restez chez vous". Depuis le début du confinement, plusieurs messages de prévention signés du gouvernement passent en boucle à la télévision, la radio, dans les transports ou lieux publics. Derrière cette voix masculine se cache un comédien professionnel: Olivier Peigné, repéré par le podcast C’est quoi ta fréquence?. Acteur au cinéma et au théâtre, professeur d’art dramatique au cours Florent, Olivier Peigné prête sa voix à des pubs et des émissions télé depuis 1995.

C’est en voyant l’annonce postée par une amie sur Facebook recherchant "une voix masculine pour un spot" qu’il envoie sa bande démo à un studio. "Une heure après, il me demande si je peux venir ce soir", nous explique le comédien, qui se rend sur place sans savoir pour qui il allait devoir travailler ni même avoir une idée de son texte. On est alors le vendredi 13 mars, soit trois jours avant l’annonce du confinement par Emmanuel Macron lors d'une allocution télévisée.

"Là, je comprends tout de suite que c’est le message avec Alerte coronavirus, je comprends très vite que si ma voix est validée, ça va passer des millions de fois. Dans un premier temps, j’ai fait d’emblée la voix que vous entendez depuis le début, assez sérieux et en donnant des conseils. Et très vite, le retour du cabinet du Premier ministre et du ministère de la Santé a été de dire qu’il fallait une voix beaucoup plus légère. J’ai donc fait cette version et je suis parti".

Mais quelques heures plus tard, le comédien est rappelé pour enregistrer la version définitive: "A 1 heure du matin, je reçois un coup de fil du studio pour me dire de revenir demain matin en urgence car il y a des changements sur le message. Et là, on me dit qu’il faut que je sois beaucoup plus anxiogène et je suis donc revenu à ce que je faisais au départ".

"Ma famille m'a reconnu"

En coulisses, tout est alors prêt pour lancer la diffusion du message mais celui-ci est finalement décalé après le premier tour des élections municipales, maintenu malgré le début de crise sanitaire.

Celui qui avoue alterner entre les moments où il ne supporte plus de s’entendre et ceux où il est satisfait du ton de ce message a eu de nombreux retours de ses proches: "Ma famille en Bretagne m’a reconnu. Ils n’ont pas l’habitude de me reconnaître quand je fais une pub mais là oui avec la répétitivité du message. Et j’ai aussi des messages de comédiens très connus que je n’ai pas vus depuis 10-20 ans, qui m’appellent sur WhatsApp ou Facebook en disant que je berce leurs jours et leurs nuits et qu’on aime bien mon côté rassurant".

Olivier Peigné devrait continuer d’accompagner les Français en étant l'une des voix des messages du déconfinement.

Simon Buisson et Julien Mielcarek