BFMTV

«Neyret a été contaminé par les milieux qu'il fréquentait »

Michel Neyret

Michel Neyret - -

Après avoir été mis en examen et incarcéré, Michel Neyret va être suspendu par le ministère de l'Intérieur. Sur RMC, la patronne du syndicat des commissaires, Sylvie Feucher, estime que ce «ménage» fait dans la police est une bonne chose.

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a annoncé ce mardi matin qu'il aller suspendre dans la journée Michel Neyret. Le numéro 2 de la police judiciaire avait été incarcéré la veille, après sa mise en examen pour « corruption, trafic d'influence, trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs, violation du secret professionnel et détournement de biens ».

«Tous les moyens ne sont pas bons contre les voyous»

Pour Sylvie Feucher, secrétaire générale du syndicat des commissaires de la police nationale, « après quatre jours de garde à vue successifs, c'était évident qu'il devait être suspendu. Même s'il faudra qu'il s'explique, il semble qu'il ait commis des actes dont il devra répondre devant la justice », dit-elle sur RMC. « C'est un choc pour l'institution et pour la police judiciaire. Tous les moyens ne sont pas bons pour lutter contre les voyous, même si on ne fait pas la police avec les gants blancs. On est dans la zone grise très souvent. Néanmoins depuis 2000 et 2004, on a les moyens de rémunérer légalement nos sources. Tout est encadré. Peut-être les sommes qui sont mises à notre disposition pour les payer sont-elles insuffisantes, mais ça ne suffit pas à justifier ce que monsieur Neyret a probablement fait ».

«Michel Neyret est resté trop longtemps sur Lyon»

« C'est tout à fait inqualifiable. Je crois que Michel Neyret est resté trop longtemps sur Lyon, a été contaminé par les milieux qu'il fréquentait. Malheureusement, parce que je crois que c'est un grand policier, il ne faut pas oublier ça. Il a probablement une belle carrière et c'est triste qu'il la termine de cette façon. Il connaissait les règles, il les a franchies et c'est dommage. La population est en droit d'attendre une police irréprochable. Très sincèrement, le fait que nous fassions le ménage c'est bien pour la population, c'est aussi bien pour nous même si c'est difficile ».