Mgr di Falco pointé du doigt dans la gestion de son diocèse
 

21 millions d'euros avaient été engagés dans une basilique qui n'a finalement jamais vu le jour. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire