BFMTV

Météo: le mois d'août 2019 a-t-il vraiment été mauvais?

Un ciel nuageux (photo d'illustration)

Un ciel nuageux (photo d'illustration) - Pixabay

Pluies récurrentes, températures en-dessous des normales... Dans certaines villes françaises, le mois d'août a été perçu comme "mauvais". Mais est-ce vraiment le cas?

Après un début d'été marqué par deux canicules, en juin et juillet, le mois d'août 2019 aurait été froid, pluvieux et moins ensoleillé dans l'Hexagone. Est-ce vraiment le cas sur l'ensemble du territoire?

Pour le savoir, nous avons demandé à Météo-France d'analyser les 20 premiers jours d'août 2019 dans une dizaine de grandes villes françaises: Lille, Caen, Strasbourg, Brest, Rennes, Tours, Paris, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Lyon et Marseille. 

Pour juger si ce mois d'août a été mauvais ou pas, nous nous sommes basés sur trois critères - la température moyenne, le cumul de précipitations et l'ensoleillement - et avons comparé les relevés de 2019 avec ceux des dix dernières années. 

Le premier indicateur auquel on pense généralement pour apprécier la qualité d'un été est la température. Alors, a-t-il fait plus chaud ou plus froid que d'habitude cette année?

Un mois d'août 2019 pas plus froid que d'habitude

Si on compare 2019 aux 30 dernières années, la majorité des villes sélectionnées ont connu un mois d'août plus chaud que la normale. Il n'y a que dans l'Ouest - Brest, Rennes et Bordeaux - qu'il a fait plus froid que d'habitude.

Grâce à l'outil ci-dessous, choisissez une ville et comparez la température moyenne enregistrée chaque année entre le 1er et le 20 août. Par défaut, ce sont les données de Paris qui sont affichées.

La température est certes un bon indicateur pour mesurer la qualité du mois d'août. Cependant, les hautes températures sont moins appréciées s'il pleut beaucoup. D'où la question suivante: le mois d'août 2019 a-t-il été particulièrement pluvieux?

Deux fois plus de pluie que d'habitude dans certaines villes

Excepté à Marseille - où il n'a pas plu ces 20 derniers jours - le mois d'août a été particulièrement pluvieux dans la plupart des villes sélectionnées. A Toulouse, Lyon, Brest et Paris, il a même plu deux fois plus que d'ordinaire.

Grâce à l'outil ci-dessous, comparez le cumul des précipitations des dix derniers étés. Par défaut, ce sont les données de la capitale qui sont affichées.

Enfin, le dernier critère généralement retenu pour apprécier la qualité de l'été est le nombre d'heures d'ensoleillement.

Certaines villes ont connu une météo radieuse, comme Clermont-Ferrand, Marseille et Toulouse - tout l'inverse de la Bretagne, où le soleil s'est beaucoup plus caché que d'habitude. Grâce à l'outil ci-dessous, comparez l'ensoleillement du mois d'août 2019 ville par ville. 

Alors, peut-on parler d'un "mauvais" mois d'août?

La Bretagne est indéniablement la grande perdante de ce mois d'août 2019. A Rennes et Brest, le temps a été plus froid, moins ensoleillé et bien plus pluvieux que d'ordinaire. D'autres villes ont elles aussi connu un mois d'août moins "bon" que d'habitude, comme Paris ou Lyon.

Difficile cependant d'affirmer que l'été a été mauvais partout. Certaines villes ont par exemple connu un mois meilleur que d'ordinaire, comme Clermont-Ferrand et Marseille, où le temps a été moins pluvieux, plus chaud et ensoleillé que d'habitude.

Et dès ce week-end, de fortes chaleurs devraient revenir sur les trois-quarts du pays. De quoi inverser la tendance pour la fin du mois d'août? 

Louis Tanca