BFMTV

Massif des Vosges: des VTTistes victimes d'accidents causés par des pièges posés au sol

Les VTTistes dans le massif des Vosges sont victimes de pièges posés au sol. L'origine de ces planches cloutée ou de ces fils barbelés reste inconnue.

Qui en veut aux VTTistes du massif des Vosges? C'est la question qui se pose depuis quelques mois alors que les cyclistes sont victimes d'accidents causés par des pièges posés au sol sur leur route. Des planches en bois ou des fils barbelés qui provoquent des crevaisons.

Gaëtan a connue cette expérience malheureuse. Le jeune homme faisait une ballade à forêt pour rejoindre un point de vue pour admirer le coucher du soleil. "J’ai vu une espèce de tas de feuilles sur le sol vraiment au dernier moment, au moment de passer dessus, ce qui m’a crevé les pneus sur le coup avant de perdre le contrôle de mon vélo et de me prendre le premier arbre", détaille le jeune homme.

Et de poursuivre: "J’ai lourdement chuté avant de comprendre justement ce qu’il s’était passé."

Randonneurs vs VTTistes

Ce type d'accident serait de plus en plus fréquents dans ce massifs montagneux. "Les pièges pour blesser étaient très rares par le passé mais on voit depuis deux ans que ça monte de manière crescendo, c’est incompréhensible pour nous étant donné le travail qu’on fait sur le terrain", explique Maxime Mouget, représentant associatif Alsace VTTAE.

"C’est un acte odieux et criminel, et je pèse mes mots", insiste Alain Ferstler, président de la Fédération du club vosgien qui oeuvre par leurs actions bénévoles à l’entretien du réseau de sentiers balisés dans le massif des Vosges. "Je pense que le ou les auteurs de ces faits là n’ont pas mesuré la gravité de leurs actes."

Depuis quelques mois la situation est tendue entre randonneurs et VTTistes dans le massif des Vosges. Pour tenter d'apaiser les relations, l'aménagement expérimental de 400 mètres de sentier avec deux voies séparées. En septembre, l'association de défense de l'environnement SOS massif des Vosges a lancé une pétition pour dénoncer l'ouverture de certains sentiers aux VTT par le biais de cette expérimentation estimant qu'elle présentait un risque pour la nature et pour les randonneurs.

En risposte, une autre pétition pour dénoncer l'interdiction réclamée par SOS massif des Vosges de la pratique du VTT sur ces sentiers a été lancée. Elle a recueilli plus de 10.000 signatures.

Alice Brousse