BFMTV

Martigues: importante pollution en Méditerranée à la suite d'une fuite dans une usine Seveso

Une fuite d'agent chimique corrosif s'est produite au sein d'un complexe pétrochimique à Martigues, provoquant la fuite d'une nappe toxique d'environ 6 hectares en Méditerranée.

Une fuite dans l'un des plus gros complexes industriels d'Europe. Dans la nuit de mercredi à jeudi, une fuite d'agent chimique corrosif s'est produite au sein du complexe pétrochimique Lavéra du groupe industriel Kem One classé Seveso 3, à Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. Une nappe acide polluante de quelques hectares s'est ensuite formée dans la Méditerranée.

Nappe toxique d'environ 6 hectares

Vers 1h50, une fuite a été détectée "au niveau d'un bac de stockage de solution de chlorure ferrique au sein de l'atelier de production du site", a annoncé dans un communiqué le groupe industriel, numéro deux européen du PVC.

"Un épandage accidentel de cette fuite vers le réseau d'égout pluvial s'est produit, ayant entraîné un rejet liquide vers l'anse d'Auguette", ajoute-t-il.

Ce produit chimique hautement corrosif, utilisé notamment pour le traitement des eaux usées, s'est ensuite transformé en solution acide marron au contact de la mer, formant une nappe toxique d'environ six hectares dans la Méditerranée.

D'après France 3 Provence Alpes Côte d'Azur, "les équipes internes de sécurité sont rapidement intervenues" et "un plan d’urgence a été déclenché". Une quarantaine d'hommes du bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM) et dix sapeurs pompiers ont été envoyés sur le site de l'incident le matin. Ils ont stoppé la fuite en début d'après-midi. Depuis la nappe s'est solubilisée dans l'eau mais il reste encore un hectare pollué.

L'usine du groupe industriel Kem One dans le Golf de Fos, en mars 2017
L'usine du groupe industriel Kem One dans le Golf de Fos, en mars 2017 © BORIS HORVAT / AFP

Navigation de plaisance et pêche interdites

"Le bâtiment de soutien et d'assistance affrété (BSAA) Pionnier de la Marine nationale, spécialisé dans la lutte antipollution, a également été déployé afin de contribuer aux opérations en cours", a fait savoir la préfecture maritime de Méditerranée dans un communiqué.

Par mesure de sécurité, elle a émis un arrêté pour interdire la navigation de plaisance, de pêche maritime, de plongée sous-marine et la baignade dans le sud du golfe de Fos. Des prélèvements sont effectués par les pompiers ce vendredi matin. En fonction des résultats, le préfet décidera, ou non, de lever cette interdiction.

"Les dégâts seront réparés par les responsables"

L'accident n'a fait aucun blessé, selon le groupe Kem One. Une enquête est en cours pour préciser les circonstances de la fuite. Le site pétrochimique Lavéra génère une pollution suscitant régulièrement les craintes des habitants des environs. La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a réagi sur Twitter en affirmant que "les dégâts qui seront constatés seront réparés par les responsables."

Interrogé au micro de RTL ce vendredi, le maire de Martigues, Gabv Charroux, ne cache pas son inquiétude: "Ils annoncent une cinquantaine de mètres cube, j'entends dire que ça pourrait être près de quinze fois plus", précisant qu'il y a "une inquiétude pour la faune, pour les poissons."

"Personne ne mesure les conséquences avec certitude" prévient l'édile.
Esther Paolini Journaliste BFMTV