BFMTV

Marie Cau, première maire transgenre de France: "Je reçois des félicitations de toute la planète"

Marie Cau devant sa mairie de Tilloy-lez-Marchiennes

Marie Cau devant sa mairie de Tilloy-lez-Marchiennes - François Lo Presti - AFP

Marie Cau, élue ce week-end à la tête de Tilloy-lez-Marchiennes, dans le Nord, est devenue la première maire transgenre de France. Mais l'élue confie qu'elle aurait "préféré éviter" de faire le buzz.

Ce week-end, Marie Cau est devenue maire de la petite commune de Tilloy-lez-Marchiennes, dans le Nord, où vivent à peine 550 habitants. Si son élection a énormément fait parler en France et même à l'international, c'est parce que l'élue est devenue la première femme transgenre à prendre la tête d'une municipalité en France.

Cette ingénieure, titulaire d'un diplôme de technicienne agricole et d'un BTS horticole, prend doucement ses marques et doit désormais gérer une notoriété à laquelle elle ne s'attendait pas.

"Ça nous surprend en tant que village rural un peu traditionnel, avec une forte dimension agricole, on semble être propulsé sur le devant de la scène comme étant un fait sociétal", explique au micro de BFM Lille Marie Cau. "Alors que chez nous, il n'y a pas d'événement quoi!"

La nouvelle mairie, désormais célèbre, confie cependant qu'elle aurait "préféré éviter" de faire le buzz.

"Mais bon, c'est incroyable parce que maintenant je reçois des félicitations de toute la planète, nuance-t-elle.

"Pas de préjugé à Tilloy"

Au premier tour, sa liste a remporté entre 63% et 73% des suffrages en fonction des candidats. Son équipe municipale se félicite de son côté d'une campagne saine et sans accroc dans le petit village.

"Marie vit dans le village depuis une bonne vingtaine d'années. Les gens la croisaient dans la rue. Je ne dis pas qu'il n'y avait pas quelques maladresses mais rien d'exceptionnel. Elle a été accueillie sans problème", assure Nicolas Meireaux, conseiller municipal.

Quant aux habitants de Tilloy-lez-Marchiennes, ils se disent fiers de leur nouvelle maire. "C'est très bien, on avance, pas de préjugés à Tilloy", résume l'une d'entre eux. "Pourtant, c'est la campagne, c'est très rural."

Une nouvelle vie commence donc pour Marie Cau, 15 ans après sa transition. La nouvelle élue doit désormais terminer les démarches administratives qui lui permettront de modifier officiellement son état civil.

Juliette Mitoyen